Among The Living
NewsVideos

L’hommage de No One Is Innocent à Charlie Hebdo

No one

No one 2(cliquez sur l’image pour voir le clip)


 

Si un groupe de rock en France peut se vanter de s’être toujours battu pour la liberté d’expression depuis ses débuts c’est bien No One Is Innocent.

 

Rien d’étonnant donc que leur dernier album « Propaganda » (Verycords, juin 2015) débute par une chanson intitulée « Charlie » qui rend hommage aux victimes des attentats contre le journal satirique « Charlie Hebdo ». Une chanson ? Pas seulement, c’est aussi et surtout un cri de rage et de révolte, en résonance à la douleur collective que chacun a ressentie après les événements tragiques de janvier 2015… Une chanson mais aussi un hymne solidaire que le groupe a défendu sur scène lors de ses deux concerts au stade de France en 1ère partie d’AC/DC en mai dernier et des 50 dates de la « tournée Propaganda» à travers l’Hexagone en 2015.

 

Rien d’étonnant non plus que la rédaction de Charlie Hebdo se soit reconnue dans ce texte hommage et que Coco (dessinatrice) et Marika Bret (D.R.H du journal) aient rejoint le groupe sur scène pour un vibrant plaidoyer contre la barbarie, le 30 novembre dernier lors d’un concert explosif à La Cigale (une prestation élue « Meilleur Concert 2015 » par les auditeurs de l’émission « Bring The Noise » de Oui FM.)

 

Il était alors naturel que No One is Innocent prolonge cet hommage  sous la forme d’un clip vidéo en étroite collaboration avec l’équipe de Charlie-Hebdo.

 

Ecrit, conçu et co-réalisé par Emmanuel de Arriba (auteur-scénariste, co-auteur du texte de « Charlie ») et Julien Reymond (auteur-réalisateur, musicien), ce clip s’attache à animer les œuvres parues ou inédites des dessinateurs du journal, disparus et survivants (Charb, Honoré, Coco, Riss, Luz, Foolz, Juin, Babouse).

 

« Nous avons voulu écrire ce morceau en y mettant  notre rage, notre sueur, notre colère, les mots de Charb et des gros riffs de guitare. Ce morceau nous le jouons à chaque concert, chaque soir  pour défendre l’idée  que la barbarie ne gagnera pas et que nous n’oublierons jamais. Tout au long de notre carrière, notre musique nous a servi à défendre la liberté et à faire barrage aux sales idées… », résume le groupe pour justifier son engagement.

 

Les 3 petites minutes de ce clip sous forme de dessins de presse animés – disponible depuis hier sur Konbini ICI  sont une manière de rendre hommage à l’esprit irrévérencieux de Charlie Hebdo, ainsi qu’à l’expression d’une insoumission que le groupe ne cesse de revendiquer sur scène comme sur album…

 

N’oublions jamais et comme le chante Kemar sur le refrain de « Charlie » : Citoyens, faisons face, Face à eux faut faire front !


 

no one is innocent

Related posts

SILENT SKIES Projet

Stephan Birlouez

JONATHAN DAVIS (Korn) dévoile un teaser vidéo avec des extraits de chaque morceau

Stephan Birlouez

DEAF HAVANA – Fever

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.