Among The Living
News

Plongez dans le Paris dégueulasse de 1909

Gnole, torgnoles et roubignoles.

OVNI franchouillard de la scène Black MetalPensées Nocturnes suit depuis 2009 une trajectoire sinueuse, parcourant les méandres du cirque, du jazz, de la musette, du tango ou du classique. Après un album dédié au cirque (Grand Guignol Orchestra en 2019 pour ne pas le nommer), Pensées Nocturnes revient avec Douce Fange. Un septième album proposant un retour à une vieille France aux Halles insalubres, aux ruelles coupe-gorge, aux bobinards malfamés et aux bistrots dépravés.

Douce Fange sera disponible le 21 Janvier chez Les Acteurs de l’Ombre Productions. Après “Le Tango du Vieuloniste” il y a quelques semaines, nous vous invitons dès maintenant à découvrir un nouveau single à la poésie subtile et à l’odeur alcoolisée : “Gnole, Torgnoles et Roubignoles”.



« Qui n’a jamais pété la gueule de ses partenaires durant une soirée galipette bien arrosée ? Empruntant les airs de la Jazz Valse du bien trop chos Dimitri et du trop entêtant Mon Amant de Saint Jean, ce morceau aborde le sujet avec la délicatesse de Gérard, maquerelle à la maison de tolérance banlieue Est. Préparez-vous à un Gnole, Torgnoles et Roubignoles assaisonné au lard fumé et fourré de féminisme un chouille retardé. Qui vivra verra !” (Léon Harcore


Un Black Metal des plus cacophoniques.

Après un départ dépressif très mal parti, Pensées Nocturnes conserve cette face torturée et chaotique pour la mêler à des inspirations plus envolées et parfois enjouées, résultant en un cocktail des plus brutaux et des plus déconcertants. En 2017, le groupe qui avait débuté en projet solo prend vie sur scène et foule les plus grands parquets français (Hellfest, Motocultor, Tyrant Fest, entres autres), donnant vie à ce théâtre grotesque. Après l’acclamé Grand Guignol Orchestra en 2019, Pensées Nocturnes revient avec Douce Fange. Un septième album ayant pour théâtre une vieille France insalubre, malfamée et dépravée.

Entre exécutions sur place publique, chants révolutionnaires, bals musettes enjoués, dégustations de mets culinaires rustiques et chansons paillardes alcoolisées, Douce Fange mêle thèmes divers et ambiances disparates pour obtenir une bonne bouillasse noire aromatisée au dark jazz, au cabaret et à la musette. Accordéon, saxophone, trompette, clarinette, trombone, orgue et tuba font définitivement partie de l’attirail de Pensées Nocturnes qui ne jure que par un Black Metal des plus cacophoniques.

Douce Fange
01. Viens Tâter d’mon Carrousel    
02. Quel Sale Bourreau    
03. PN mais Costaud !    
04. Saignant et à Poings    
05. Charmant Charnier    
06. Le Tango du Vieuloniste    
07. Fin Défunt    
08. La Semaine Sanglante    
09. Gnole, Torgnoles et Roubignoles
 

© Artwork : CÄME ROY DE RAT

Related posts

DARKEN is back

Stephan Birlouez

Décès d’AJ. Pero le batteur de TWISTED SISTER

Stephan Birlouez

Old Man Gloom : Album dispo en écoute gratuite.

Victorien

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.