MAGOYOND – KryptshowMAGOYOND Kryptshow

Sortie Septembre 2019

Julien « El Mago » Escalas — Chant, guitare rythmique

Arnaud « Aspic » Condé — Basse, claviers, instruments additionnels

Victor « Vito » Bruzzi — Guitare soliste

Bruno « Nobru » Guerzoni — Batterie

 

 

 

 


Entrez sous le chapiteau, entrez dans la danse, venez assister au spectacle unique donné par MAGOYOND. Spectacle mortel dont on ne ressort pas tout à fait pareil que lorsque l’on y est entré.
C’est avec une double galette que le quatuor pose ses valises dans votre salon, vous livrant une œuvre riche qui brasse les genres avec la maestria d’un jongleur.
Vous l’aurez compris, le Kryptshaw de MAGOYOND c’est avant tout un concept original et brillant qui distille une ambiance cabaret des horreurs à coups de Métal, de cuivres et de textes bourrés d’humour.
Quel talent pour arriver à rendre une telle ambiance juste à quatre zicos. Les orchestrations sont somptueuses. On passe de pièces cinématographiques comme cette magnifique ouverture sur Chimera à des pièces plus massives comme La Rumeur (Monster), les scènes se succédant comme au cabaret.
L’ouverture de cette œuvre sur Le Chapiteau des Suplices donne parfaitement le ton et l’idée du concept. Julien Escalas allias Le Mago , qui déclame les histoires dans la langue de Voltaire, est impérial. Son chant clair fait mouche et s’adapte parfaitement au style.



Musicalement c’est intense. Les guitares sont incisives et assassines comme on peut l’entendre sur ce terrible Zone Zero   par exemple ou encore La rumeur et Syndrome. Mais on trouve aussi des orchestrations plus légères à l’image de ce Jazzy et loufoque Le Magasin des Suicides.
Les influences sont légions, de RAMSTEIN à de la variété en passant par du classique (les parties guitares et chant sur Le Jour des Vivants), le tout mariné dans une pop culture horrifique de bon ton.

MAGOYOND, à l’image de groupes comme SHAARGHOT ou encore MALEMORT, a une approche littéraire et visuelle très personnelle qui le fait sortir du lot et interpelle par l’intelligence de la construction de son opus.
En plus d’être une œuvre remarquable, Kryptshow nous offre un artwork réussi avec un deuxième CD sur lequel on retrouve l’intégralité de l’album en instrumental ainsi que 10 bonus tracks et nommé Les Chroniques de la Crypte  (autant dire un album complet).
En résumé MAGOYOND vient d’entrer dans mon top 10 de cette année. Encore un album qui prouve (s’il en est besoin) que la France a un vivier extraordinaire de musiciens talentueux. Bravo.


 

 


Tracklisting :

CD 1 – Kryptshow

Le Chapiteau des Supplices

Vegas Zombie (feat. Norieh)

Le Manoir de Zack Trash

Zone Zero

Syndrome

Le Magasin des Suicides

L’Armée Damnée

Le Jour des Vivants

Le Croque-Mitaine

Kryptshow (Instrumental)

Les Fossoyeurs

 

CD 2 – Les Chroniques de la Crypte

Chimera

Six Pieds Sous Terre

Vegas Zombie

Chronique du Magasin #1

Le Pudding à l’Arsenic

Chronique du Magasin #2

Murmures

La Rumeur – MONSTER

Zombitch

Les Zombies

Respawn (Noob Special)

12-21. Versions instrumentales des morceaux du CD1.

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019