A l’occasion de la sortie du nouvel album de Whitechapel, rencontre avec le guitariste Alex Wade. Le groupe de deathcore américain se renouvelle une fois de plus avec un opus inédit, plus sombre et biographique que les précédents disques des gaillards du Tennessee. L’avant-goût intrigant d’un album aux accents novateurs !

 


whitechapel


Whitechapel s’est formé en 2007, cela fait donc plus d’une décennie que vous êtes lancés. As-tu l’impression que ton groupe a pris un nouveau tournant depuis ses débuts ?

 J’ai l’impression que Whitechapel aura toujours un son signature. Cependant, nous voulons continuer de progresser et faire des choses différentes. Avec notre nouvel album, nous avons voulu créer quelque chose de frais et nouveau, très accrocheur.

 

The Valley, votre nouvel album, se prépare à sortir le 29 Mars 2019. Il est d’ores et déjà annoncé comme plus sombre que les précédents opus de Whitechapel. En quoi celui-ci est-il plus obscur que les autres ?

Je pense que The Valley est empreint d’une connexion plus personnelle et émotionnelle avec Phil, notre chanteur. Avec nos chansons précédentes, comme Mark of the Blade, l’émotion n’était pas notre but premier. Ce sont principalement des titres metal ! Avec nos nouveaux singles, il y a bien plus d’éléments personnels qui s’y rattachent.

Que pouvons-nous attendre de The Valley musicalement ?

C’est un album très diversifié. Certaines chansons sont ponctuées de parties plus calmes, plus mélodiques, voire même plus lentes que ce que nous avons fait dans le passé. Bien entendu, nos fans vont retrouver les mêmes sons très heavy et lourds qui sont notre spécialité. Selon moi, The Valley est un disque très dynamique. Il y a beaucoup de variations entre les moments calmes et les moments très rapides. Le rythme n’est jamais constant !

Pouvons-nous attendre un chant en voie claire, ou uniquement du death growl ? Est-ce que tu as l’impression que le chant guttural traduit mieux les messages de Whitechapel ?

Il y a beaucoup de chant clair sur notre nouvel album. J’ai l’impression qu’il s’agit tout simplement du chemin naturel que Phil a souhaité prendre. Je pense qu’il en a assez de chanter en screamo tout le temps. Il chante bien, c’est donc naturel qu’il montre à son public toute la diversité de ses capacités vocales. Il y aura toujours les parties classiques, screamées « à la manière de Phil ». The Valley est un mélange homogène entre des parties mélodiques et gutturales.

Est-ce que tu penses que Phil parvient à garder son agressivité avec le chant clair ?

Oui, carrément ! Pour moi, tant que la musique a de l’impact et tant que l’ensemble reste agressif, ça va fonctionner. Il faut juste que le chant clair colle aux arrangements musicaux. Nous ne faisons jamais quoi que ce soit qui puisse avoir l’air forcé. Tout est toujours naturel. Si nos compositions appellent au chant clair, alors Phil va chanter. Sinon, il fera le morceau en screamo. Aucun de nous ne s’adoucit, nous sommes juste en train de diversifier notre musique. Nous évoluons, et nous explorons chacun de nouveaux horizons.

The Valley est un album biographique, particulièrement lié à une thématique familiale… Peux-tu nous en dire plus ?

The Valley est un album concept, où toutes les chansons sont écrites au sujet de l’enfance de Phil et de là où il a grandi. Phil a eu une enfance très difficile. Il a perdu ses deux parents quand il était petit. Je crois que cet album lui a permis de se remémorer ces moments-là en tant qu’adulte, avec plus de recul. Maintenant, il comprend mieux certaines choses par rapport à son passé. Avant notre nouvel album, nos chansons étaient moins personnelles. Par exemple, Mark of the Blade parle de la façon dont nous donnons notre vie pour le groupe. Maintenant, nos chansons sont plus profondes, liées à la famille de Phil.

Votre nouvel album s’appelle The Valley. A quoi cette vallée fait-elle référence ? Est-ce une vocation symbolique ?

The Valley fait référence au lieu où Phil a grandi. Il s’agit de Hardin Valley, près de Knoxville dans le Tennessee. Il s’agit du lieu de son enfance, où tous les événements dont il parle dans l’album se sont produits. Pour lui, c’était une évidence d’appeler notre album The Valley, d’après le nom de cet endroit.

Selon toi, quels sont les événements les plus remarquables de la carrière de Whitechapel ?

Je pense que la chose la plus importante qui ait pu nous arriver est d’avoir été signés. C’était notre plus grand rêve. Ensuite, nous avons la chance de réaliser des tournées dans le monde entier. Grâce à Whitechapel, j’ai vu des endroits que je n’aurais jamais pensé pouvoir découvrir un jour. Je suis allé en voyage et en tournée dans des pays que ma famille ne connaitra jamais. Pour moi, il s’agit de mon accomplissement le plus important. J’ai eu énormément d’expériences de vie grâce au groupe. L’Asie est probablement le continent que je n’oublierai jamais. J’y suis allé il y a un an ou deux. J’ai eu l’impression que je n’aurais jamais eu la possibilité d’y aller sans le groupe, juste par moi-même. C’était vraiment une expérience cool !

  

Avec quel artiste rêverais-tu de partager une scène lors d’un concert ou d’un festival ?

J’aimerais beaucoup tourner avec Tool. Je pense que ce groupe est juste dingue à voir en live ! Ce serait vraiment super de faire une tournée avec eux. Peut être un jour !

 

Quels sont les projets à venir de Whitechapel ?

 Dès la sortie de notre nouvel album, nous allons partir en tournée aux Etats-Unis. Ensuite, nous allons faire une tournée des festivals Européens en juin et juillet, ce qui va être très chouette. Puis nous revenons en Europe dès le mois de novembre, pour une série de concerts plus intimistes.

As-tu un souvenir particulier d’un live de Whitechapel en France ?

La première fois que nous avons joué au Hellfest, c’était incroyable. Je ne l’oublierai jamais. Le Hellfest est différent des autres festivals de musique, c’est très impressionnant de jouer là-bas. C’est l’un des shows les plus monumentaux que nous ayons joué. Nous sommes très excités à l’idée de jouer en France à nouveau !

 

Merci à Alex.

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019