Among The Living
Live Report

BETH HART + MIKE TRAMP @ L’OLYMPIA – PARIS

Beth HART + Mike TRAMP @ L’OLYMPIA

le 28/03/2013

Quel plaisir de revoir cette égérie des années 80, en acoustique, ce soir à l’Olympia. Ouvrant pour Beth HART, devant une salle comble, Mike TRAMP nous a livré un set acoustique de grande qualité et chargé d’émotion. Les fans de White Lion et autres Freaks of Nature seront surement un peu paumés, mais retrouveront leurs petits au final. Malgré un parterre studieux et calme qui n’attend qu’une chose, l’entrée en scène de la sublime Beth Hart, Mike Tramp aura su toucher un public large avec les titres acoustiques tirés de son nouvel album Cobblestone Street qui sortira le 08 avril prochain.

Huit titres tout en intimité, planté seul sur scène avec sa six cordes et sa voix au timbre unique qui n’a pas pris une ride, le bonhomme a l’air fatigué. Fruit d’une carrière en dents de scie à courir après un retour sur le devant de la scène ? Quoiqu’il en soit Mike est heureux d’être là ce soir. Il le répète à plusieurs reprises et cela se sent. Coiffé d’un improbable galure sans forme et vêtu d’un simple jean et d’un T-Shirt délavé, ce Mike Tramp est loin du frontman soigné du White lion des 90’s. J’avoue que c’est avec une certaine nostalgie que j’entends des titres comme Little Fighter ou l’intemporel When a Children Cry, qui me ramène en 1991 ou, avec Mr Big en première partie, les White Lion avaient mis le feu au palais des sports de Paris. L’interprétation acoustique de ses titres, aussi bien nouveaux qu’anciens, donne une autre dimension à ce grand artiste.

Après plus de quarante-cinq minutes sur scène, le contrat est bien rempli. Le public a réagit et positivement. C’est sous l’applaudissement que Mike Tramp salue et quitte la salle, sa prestation intimiste a fait mouche ; l’entrée était à la hauteur du plat principal.
Mike Tramp sera au Forum Vaureal le 01 juin 2013, je vous encourage vivement à réserver votre soirée pour la passer aux côtés d’un grand bonhomme.
Pour le reste de la soirée c’est une Beth Hart magnifiquement moulée dans une robe rouge vif qui a enflammée l’Olympia. Et croyez-moi, au vu des trois premiers morceaux que j’ai eu le plaisir de voir et d’entendre (Hélas les photographes n’étaient pas admis au concert après les premiers morceaux règlementaires), la tigresse donne d’elle-même.

A peine Mama terminé (à cette occasion elle rendra hommage à sa mère présentent dans la salle, qui aura fait le voyage depuis New York pour voir sa fille jouer sur les même planches que Piaf), rejoint par son band, qu’elle exhortera le public à se lever. Le ton est donné, ce soir il est clair que la Californienne va donner de sa personne et visiblement elle souhaite être accompagnée. Comment résister à un personnage tel que Beth Hart, elle a une Aura incroyable et dégage une mélange contrasté de force et de fragilité à la fois. Sa voix change avec ses interprétation, passant de rauque à aigue, elle vous tire des frissons insoupçonnés qui cours le long de votre colonne. Elle puise dans ces registres à la fois Blues, Rock et Jazzy, et ne lâche pas la salle un instant.

Beth Hart est une grande artiste, écorchée vive et fragile, on ressent tout son parcours chaotique au travers de ses compositions. Le Bang Bang Boom Boom Tour est une réussite incontestable d’une artiste ayant pris sa revanche sur la vie. Chapeau bas Diva.

Gallerie Beth HART 
Gallerie Mike Tramp

Setlist : Mike Tramp
Cobblestone
Caught In The Storm
Ain’t The Life
Little Fighter
Revolution
We’ll Be Allright?
What Am I
Whern The Children Cry

Setlist : Beth Hart
Mama
Sinner’s Prayer (Ray Charles)
Delicious Surprise
Trouble
Bang Bang Boom Boom
Thru the Window of My Mind
I’ll Take Care of You (Bobby Bland)
Waterfalls
Lifts You Up
Sick
Ain’t No Way (Aretha Franklin)
The Ugliest House on the Block
Today Came Home
Spirit of God
Better Man
Swing My Thing Back Around
I’d Rather Go Blind (Etta James)
Don’t Explain (Billie Holiday)
Something’s Got a Hold On Me (Etta James)
Well, Well (Delaney & Bonnie)
Rappel 1
Chocolate Jesus (Tom Waits)
Baddest Blues
Rappel 2
My California

Related posts

HALESTORM – NOTHING MORE – WILSON live au Bataclan – Paris

Stephan Birlouez

Wardruna – Kvitravn

Isabelle Tasset

Philip Sayce live @Bâle et Ensisheim 7 et 8 avril 2017

Olivier GESTIN

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.