Among The Living
Live Report

Kasabian – Olympia, Paris – 14 octobre 2022

KASABIAN

 Olympia, Paris
Vendredi 14 octobre 2022

kasabian


Attendu depuis 5ans à Paris, depuis leur dernier passage au Zénith, Kasabian revient avec un line up allégé suite au problème de Tom Meighan, leur lead chanteur, condamné pour violences conjugales. C’est donc l’italo-anglais Sergio Pizzorno à la lead guitare et au chant qui occupe tout l’espace sur scène !

Depuis quelques années, Kasabian gère l’héritage des Happy Mondays, de Oasis de manière plutôt intelligente tout en ajoutant une recette bien singulière : un peu de pop, un brin d’électro, un bouquet de rock et une pincée de hip hop selon la période.

Dans une ambiance discothèque au light show de néons blancs, Kasabian démarre sur « Rocket Fuel », tiré de leur dernier album « The Alchemist’s Euphoria ».  Trois  autres titres de leur dernier album, à savoir « Chemicals »,« Strictly Old School » et « Scripture » sont accueillis haut la main par la salle parisienne qui frétille, sautille, heureuse de retrouver leur Kasabian.


kasabian


Un show, court, est minuté.

Pizzorno chante tout aussi bien que Meighan. Il reprend avec justesse les anciens classiques rock comme « Club Foot », « Empire » et en final « Fire », que des chansons de la Brit pop comme « III Ray », « Underdo » et « You’re In Love With a Psycho » influencés par Oasis ou les Stone Roses. Les célèbres « Eez-eh », « Treat », leurs morceaux les plus électros, sont tirés de leur album 48:13 et conduisent le public dans la dance.

Vous l’avez certainement compris, Sergio, seul compositeur du groupe actuel, veut être l’unique frontman que ce soit sur scène, voire même dans certaines vidéos récentes. Dommage car les musiciens, tout de noir vêtus, avec, à la rythmique Christopher Edwards et à la batterie Ian Matthews, Tim Carter à la guitare solo, restent et resteront en arrière plan tout le long du concert et de surcroît dans la pénombre. Dommage car l’espace occupé par Sergio ne laisse guère de place à la créativité scénique. Ni duo, ni trio n’émergent de ce nouveau line-up.



Le public, toujours aussi enthousiaste, en dépit d’une prestation scénique en baisse, sort de l’Olympia entonnant « Fire » vers 22h20. Le show, court, est minuté et ne laisse ni improvisation musicale, ni improvisation scénique.

 


Setlist
ROCKET FUEL
Club Foot
Ill Ray (The King)
Underdog
CHEMICALS
eez-eh
You’re in Love With a Psycho
STRICTLY OLD SKOOL
Shoot the Runner
SCRIPTVRE
stevie
Pinch Roller
treat
Empire
Vlad the Impaler
Encore:
Bless This Acid House
L.S.F. (Lost Souls Forever)

Fire


Related posts

FLOTSAM & JETSAM – DEW SCENTED – IZEGRIM @Petit Bain Paris

Stephan Birlouez

ABORTED – ORIGIN – EXHUMED- MIASMAL @ Le Divan du Monde PARIS 12/12/2014

Byclown

MOTOCULTOR 2014 – DAY 1

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.