Among The Living
Live Report

Marianne FAITHFULL @Le Trianon – Paris

Marianne FAITHFULL – GYOA

Le Trianon 07/10/2015

Soirée d’anthologie ce soir au Trianon, avec une grande dame du rock, icône et égérie incontournable des 60’s, qui donne un tour de chant dans une salle sold out.
Marianne FAITHFULL vient illuminer cette magnifique salle du Boulevard de Rochechouart ce soir pour ses 50 ans de carrière après l’annulation de sa tournée au printemps dernier pour raison de santé.

Pour ouvrir les réjouissances, un duo composé d’une chanteuse et d’un guitariste vont distiller un folk acoustique de très bon niveau. La chanteuse portant une tenue haute en couleur a une voix magnifique.
Les deux compères vont faire le boulot et mettre une ambiance festive dans ce cadre feutré qu’est celui du Trianon. Ils jouent sous le nm de Gabby Young (GYOA).



 

C’est donc pour son 20eme album, Give my Love to London, que Marianne Faithfull nous fait l’honneur de cette date parisienne, accompagnée de quatre musiciens talentueux.
C’est avec un pas mal assuré, s’aidant d’une canne, que Marianne rejoint sa place au milieu de la scène ou l’attend un fauteuil et une table basse. Nous avons le droit à un tour de chant en direct du salon de Miss Faithfull.
D’emblée elle donne le ton de la soirée, qui oscillera entre humour acerbe et émotions. Sirotant, tantôt un verre d’eau, tantôt un thé, une fois debout, et une autre assise, Marianne a la voix beaucoup plus assurée que son pas.
La magie opère, l’émotion est forte et imprègne chaque spectateur. Lunettes vissées sur le crane, habillée d’un chemisier blanc et en pantalon noir, une paire de converse aux pieds, sa tenue sobre et son air de mamie tranche avec son insolence et son humour vif.
La salle est aux anges, réagissant à chaque bons mots (et il en pleut) de Marianne, ponctuant chaque fin de morceau par une pluie d’applaudissements. L’expérience transpire au travers des morceaux, celle de la vie cassée de cette grande dame à la voix rocailleuse et tendre à la fois que la vie a chargé d’émotion.  

Les titres s’enchainent, entre chacun d’eux Marianne en explique l’histoire. Qui, ou, quand, pourquoi… Véritable machine à voyager dans le temps, son récital nous fait traverser les 50 dernières années.

La setlist est savoureuse, on verra même une danseuse apparaitre sur Love More or Less, moment magique parmi de nombreux autres.

Accompagnée du prodigieux Warren Ellis (Dirty Three, Nick Cave and the Bad Seeds et Grinderman) au violon, et de Rob Ellis à la batterie entre autre, le groupe qui accompagne la Diva est brillant.
Elle va d’ailleurs tous les embrasser, comme une mère aimante embrasse ses fils, pour les remercier d’être là, et au final de déclarer qu’ « il y a vous (le public) et moi » !

Dans le public quelques ados sont là, probablement venus avec leurs parents, de jeunes pousses venues s’encanailler auprès d’une égérie à qui on ne la fait pas. 

 

Au final une soirée empreinte de mélancolie, d’émotions et d’humour, avec une Marianne FAITHFULL magnifique. La Diva n’a pas vieillie, elle reste cette éternelle adolescente indomptable, qui croque la vie par les deux bouts. Ce soir elle a fait vibrer plus d’une corde sensible, ému une salle entière, illuminé les cœurs. Bravo Marianne.

 


 


 

SETLIST

Give My Love to London

Broken English

The Stations

Love More or Less

Vagabond Ways

As Tears Go By (The Rolling Stones cover)

It’s All Over Now, Baby Blue (Bob Dylan cover)

Wilder Shores of Love

Late Victorian Holocaust

Deep Water

Sparrows Will Sing

The Ballad of Lucy Jordan (Shel Silverstein cover)

Rappel:

Love Is Teasin’

 

 

 

 

 

 

Related posts

WASP + BEAST IN BLACK @ l’Elysée Montmartre Paris

Stephan Birlouez

EPICA – DRAGONFORCE live @ L’Olympia PARIS 29/01/2015

Stephan Birlouez

BEN HARPER – THE JACK MOVES @ Bercy Arena Paris

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.