Among The Living
Live Report

Kamera Obscura – Herrschaft – Punish Yourself @Le Reacteur Issy-Les-Moulineaux

Kamera Obscura – Herrschaft – Punish Yourself
Le Reacteur –  Issy-Les-Moulineaux
Samedi 20 Octobre 2018
(Photos Olivier GESTIN)

 



Samedi 20 octobre le Réacteur à Issy-Les-Moulineaux proposait une affiche de très très haute qualité : Kamera Obscura, Herrschaft et Punish Yourself, 3 groupes dans des styles différents mais avec 3 grosses personnalités. Ma vision de cette soirée ne pourra pas être objective, ces groupes figurant tous en bonne place parmi les formations que j’apprécie le plus.

La soirée débutait donc avec Kamera Obscura qui proposait un set donnant la part belle à leur dernier album The Final Cut, mais également quelques titres comme Flesh Eaters et Interceptor, issus du 1er album. Malgré un public clairsemé, le groupe a livré une très bonne prestation, même si l’éclairage ne rendait pas hommage au travail visuel du groupe. En effet sur chaque titre, le groupe projette un montage de séquences issues de films en rapport avec la chanson jouée. Mais samedi l’éclairage ne permettait pas de voir correctement ces séquences. Hormis ce détail, la performance musicale était à la hauteur.



Ce fut ensuite au tour de Herrschaft de se produire. Là aussi le set avait été mis à jour par rapport à ceux de leurs précédents passages dans des salles parisiennes. On commençait donc avec Kommando’96 pour rapidement arriver sur How Real Men Do, avec une petite surprise, histoire de rappeler le léger contentieux qui les oppose à Julien Doré. En lieu et place de leur clip, le groupe projeta la vidéo de l’ancien candidat de la Nouvelle Star, Sublime & Silence. En mixant les deux clips sur les dernières secondes, il fallait vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir les nombreux emprunts de Julien Doré pour son clip. Le set se termina sur Gates to Dream et la reprise de Dead Or Alive, You Spin Me Round. On devrait prochainement retrouver le groupe avec un nouvel album.



La soirée s’est donc terminée avec Punish Yourself, qui sans trop de surprise met le feu à la salle dès le premier riff, en mode patron. Peu de temps mort, les toulousains enchaînent les titres sans laisser de répit aux courageux et courageuses qui tentent de suivre le rythme imposé par le groupe dans la fosse. Pour les avoir vus 3 fois en moins d’un an, le show fait toujours de l’effet, on ne s’en lasse pas. On peut même jouer au jeu des 7 erreurs en cherchant les modifications apportées aux couleurs ou aux tenues des musiciens par rapport au précédents shows. On notera également que Hikiko Mori, qui remplace Klodia sur ces dates, a pu faire entendre se fait remarquer son joli brin de voix, qui lui aurait permis sans problème de faire les chœurs pour Motörhead. Des concerts avec un tel plateau, on en redemande tous les soirs.



 

Related posts

PESTILENCE – BLEEDING GODS – Le Gibus Paris

Le Masc

PERSEFONE + LOCH VOSTOK + ONE HOUR HELL – Paris

Byclown

Dew Scented + Angelus Apatrida + No Return + Heboïdophrenie

Byclown

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.