Among The Living
Live Report

NINA ATTAL @ Le New Morning

03/02/2016

NINA ATTAL

@ Le New Morning

03/02/2016

Nueva Onda Records

 

 


 

Et voilà, une fois de plus je suis tombé sous le charme d’une artiste talentueuse aussi agréable à regarder qu’à écouter. Ce soir Nina ATTAL, du haut de ses 23 ans (et oui, comme dirait l’autre « la valeur n’attend point le nombre des années »), perchée sur des talons hauts, donnera une leçon de Blues/soul/funk de très bon niveau à un New Morning acquis à la belle. Ce soir le NEW MORNING à fait le plein, d’un public éclectique et connaisseur qui ne fera qu’un avec l’artiste. 

C’est dans un décor plutôt cosi, des petite lampes disposées de part et d’autre de la scène, que Nina entre en scène accompagnée de son batteur et de son pianiste. Moulée dans une robe rouge vif, tout sourire, elle entame la première partie de son spectacle en mode trio avec le Nina Attal Verso, son nouveau projet.
Assise sur son tabouret en forme de Marshall, Nina allie charme et efficacité, faisant tomber les derniers doutes qui pouvait encore habiter certains septiques. A la fois douce et énervée, elle distille un blues qui groove sérieusement, accrochée à sa Gibson ES335.
Nina fait participer le public, lui faisant donner de la voix, toujours avec une pointe d’humour, comme sur son seul titre en français Fille Paradoxale. L’osmose est totale entre le prodige et son public.
Elle est sacrement bien entourée il faut le dire. Et pour la deuxième partie du set (après avoir enfilée une robe verte étincelante), elle attaquera quelques titres issus de son dernier opus Wha. Pour ce faire la troupe s’est étoffée. En mode big band le trio s’est adjoint 2 cuivres, un guitariste et un bassiste, faisant monter dans les tours un set remarquablement bien amené.
La pression monte, le public est chaud et Nina maîtrise parfaitement son sujet. Particulièrement loquace, les échanges avec le public sont friendly et à double sens. Stop The Race, Put The In Hell, People, autant de titres sortis de Wha et qui prennent tout leur sens sur scène. 


Les photos en HD


Elle s’installe au clavier pour la chanson Good Guy, hommage à l’artiste Keith Haring, avec un mot sur les tragiques événements de novembre dernier. Un hommage à la musique et ses adeptes.
Pleine d’énergie, à l’image de sa prestation, la fougueuse Nina s’offrira une escapade dans le public, guitare à la main,  qui finira debout sur le bar du New Morning.
La soirée se terminera sur Know Your Name, morceau parfait pour achever en beauté des fans proches de l’extase. Le titre est un pur régal de Funk teinté de groove du meilleur effet.

J’avoue que je découvrais Nina Attal sur scène ce soir, et j’ai sérieusement pris une claque : quelle énergie, quel talent et surtout quelle maturité. Nina est sur scène en terrain familier et cela se voit, elle occupe l’espace en grande professionnelle, toujours avec cette espièglerie qui fait la différence.  Je vous invite à découvrir cette artiste à facettes, capable d’exceller à la guitare mais aussi au chant et au piano. Inutile de vous dire qu’elle a une immense carrière devant elle, et du haut de ses 23 ans, elle a déjà de la bouteille et l’assurance qui va avec. Je suis conquis et vivement le prochain!

 

Un grand merci à  Yohann Feignoux (Nueva Onda Records) sans qui ce report n’aurait pas vu le jour.

Related posts

FIVE FINGER DEATH PUNCH + UPON A BURNING BODY + POP EVIL

Stephan Birlouez

OMEGA SOUND FESTIVAL 2021 – 15 et 16 octobre 2021 au CCJC d’Angers/Mûrs-Erigné

Stephan Birlouez

ROB ZOMBIE @Le Bataclan – Paris

Aure Briand Lyard

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.