Rock’N Festival
Samedi 11 Mai 2019
Chauny


NO ONE IS INNOCENT Rock'N Festival Samedi 11 Mai 2019 Chauny


Tous les ans, le Rock’N Festival est un succès. Voilà qu’on se le dire, les”petits” festivals, lorsqu’ils sont bien gérés, lorsque les gens et les communautés se sentent impliqués dans la vie de leur ville, on arrive à des résultats comme celui là.
Et cette année encore, une superbe programmation et une salle quasiment pleine. On n’affichait pas complet, mais le parcours pour aller jusqu’au bar était compliqué !!!
5 groupes, 5 styles de musique différents, mais pour tous une seule passion le Rock
Malheureusement je suis arrivé trop tard pour pouvoir assister à la prestation de Sweet Scarlett. qui étaient les premiers à ouvrir les festivités.
C’est avec le groupe Kokomo que j’allais commencer mon festival 2019.
Kokomo, j’en avais entendu parler, en bien, mais je n’avais jamais eu l’opportunité de les voir “en vrai”. C’est désormais chose faite, et j’avoue que je ne le regrette vraiment pas.
Un duo batterie/ Guitare, comme cela se fait beaucoup ces temps-ci. Et ce dernier est vraiment très bon à l’instar de groupes comme Slaves par exemple. Puissant et énergique, une musique typée Rock 70s, ils ont réussi en 30 minutes qu’a duré leur set à conquérir les spectateurs . Ko Ko Mo est vraiment un excellent groupe à aller découvrir live.Par exemple le 28 Mai au Point FMR à Paris pour la release party de leur nouvel album “Lemon Twins“. Gros coup de cœur pour eux.




Une petit pause, et nous revoilà devant la scène pour y voir ou revoir pour beaucoup, des légendes du Rock, Slade. Créer en 1966, ces pionniers ont révolutionné la musique et inspiré énormément de groupes comme Kiss ou Oasis par exemple qui les citent en références. En tous cas, sur scène, ils sont loin d’être amorphes et même si il ne reste que Don Powell, le batteur, du groupe d’origine, ceux présents ce soir, font honneur à leur réputation de groupe de scène. Une set list où l’on retrouve les titres principaux de leur carrière, et ce, pour le plus grand bonheur d’un public pas tout jeune, mais encore bien chaud pour bouger devant la scène. La “Rock N Roll attitude”, ça ne se perd pas.




Vient le tour du trio belge (quatuor sur certaines dates comme ce soir) Triggerfinger. Alors si vous cherchez un groupe efficace, qui envoie du très très lourd, avec un bassiste qui est une machine de guerre, un batteur fou à lier, et un chanteur crooner, qui se lâche sur la guitare, ne cherchez pas plus loin, vous l’avez. Mélange de Hard Rock, de rock stoner, le tout saupoudré de Blues, voilà plus de 20 qu’ils arpentent les cènes du monde pour délivrer leur gros son. Et envoyer le bois, c’est un euphémisme avec eux.
C’est hyper puissant, surtout sur des sets courts quand ils sont en festival. Du très très haut niveau et un public aux anges.

Du coup, entre KOKOMO, Slade et Triggerfinger, le bar fait le plein tant il fait chaud dans la salle, température, ambiance et musique. Donc les rafraichissements sont les bienvenus.



De la Belgique, on saute le Channel et on retrouve Aaron Buchanan & The Cult Classic. Là aussi, voilà un très bon groupe de Rock familial !! Aaron est sur scène AVEC sa sœur à la guitare son frère au chant. Et tout ce beau monde est accompagné par 3 autres musiciens, bassiste, batteur et second guitariste. On reste fidèle au style de la soirée, Rock. Mais avec eux on est plus dans un Rock Groovy par moment, Garage voir Grunge à d’autres. Une voix puissante et rock, une superbe présence scénique, ils seront sur la scène du Raisme Fest en Septembre. Un groupe à découvrir.



Et pour terminer en beauté cette édition 2019 et cette superbe affiche, et comme si cela ne suffisait pas, les organisateurs vous achèvent avec No One Is Innocent. Là, on ne parle plus de puissance, mais d’énergie à l’état brute. Plus de 20 ans que les No One délivrent leur Rock hyper musclé, leurs textes acides et vénéneux, mais tellement d’actualité encore malheureusement, et un charisme de ouf d’un chanteur Kémar. Bondissant comme à ses débuts, il arpente la scène de long en large, discutant et partageant avec le public.
No One c’est le respect du spectateur, que tu sois à Chauny ou dans un Zénith, c’est toujours avec la même ferveur, le même enthousiasme que le groupe se donnera. Et ce soir, ce sera la même chose. C’est chaud bouillant devant la scène, ça bouge et ça saute. Certes le public de Slade a reculé d’un cran pour laisser la place, mais il reste bien présent dans la salle, appréciant comme il se doit un des groupes français les plus influents. Les No One restent un des références du vrai rock “made in France”, pour notre plus grand plaisir.


Triggerfinger


Voilà, c’est ainsi que va s’achever cette superbe édition 2019, et on espère se retrouver l’an prochain pour une édition toute aussi attractive et magique. Et pour cela on peut faire confiance à Jean Michel Fondement et toute son équipe qui nous présentent chaque année un festival qui est une réussite musicale et un vrai succès populaire.

Un grand merci à Jean Pierre Fondement et l’équipe du Rock’N Festival.


Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Aaron Buchanan

Kokomo

Kokomo

Kokomo

Kokomo

Kokomo

Kokomo

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

NO ONE IS INNOCENT

Slade

Slade

Slade

Slade

Slade

Slade

Slade

Triggerfinger

Triggerfinger

Triggerfinger

Triggerfinger

Triggerfinger

Triggerfinger

Triggerfinger

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019