THE VINTAGE CARAVAN + BLACK MIRRORS
Backstage by The Mill – Paris
Vendredi 30 août 2019
Garmonbozia Inc.

the vintage caravan


Une belle soirée qui sonnait bon le rock “heavy stoner” en ce vendredi 30 Août au Backstage by The Mill à Paris avec la venue de The Vintage Caravan avec Black Mirrors en 1ère partie.
Pas mal de monde s’était donné rendez vous en cette fin d’été et juste avant la rentrée pour prolonger un peu les vacances au (gros) son des guitares des islandais.
Ce sont tout d’abord les amis belges de Black Mirrors qui sont venus sur les planches pour lancer comme il se doit la soirée. Pour leur seconde venue sur cette scène en moins d’un an, ils ont carrément “emballé” la salle dès le début de leur set. La charismatique chanteuse, Marcella di Troia , a une énergie folle, tandis que les copains à la basse, guitare, batterie, sont tout aussi “allumés” qu’elle. Autant vous dire qu’on ne sait pas ennuyer un seul instant durant leur passage sur les planches du Backstage. Mélange de Rock, de Stoner et de psychédélique, le quatuor belge a confirmé tout le bien que l’on pense d’eux. Décidément le rock belge reste d’une très grande qualité et continue de produire d’excellents groupes.




Une petite pause fraîcheur car il commence à faire très chaud dans la petite salle. D’autant plus que cette dernière se remplit petit à petit. Les fans français de Vintage Caravan se sont réunis pour faire une nouvelle fête avec eux, comme cela avait été le cas en Novembre l’an dernier.
Ils se sentent un peu chez eux au Backstage, et on voit qu’ils aiment cette salle et son public. Il y a des groupes et des lieux qui sont quasiment fait l’un pour l’autre. Et c’est vrai qu’ils ont l’air de se sentir bien ici. Bref, trève de bavardage, eux aussi, vont offrir au public un set de folie. Un début de show où ils ont sorti la grosse artillerie et le gros son. Guitare saturée comme il se doit, la basse qui te prend aux tripes tandis que l’on souffre pour les fûts de la batterie tellement ils sont martyrisés par Stefan Ari. C’est fort, c’est hyper puissant. En quelques morceaux, ils ont retourné un Backstage qui n’en attendait pas moins. Chaleur à tous les niveaux. Sur scène où Oskar Logi à la guitare et au chant et Alexander Orn à la basse sont déchaînés et devant la scène où ça bouge dans tous les sens. Il faut dire que musicalement, on est dans un Stoner Heavy quasi Métal qui a tout pour plaire. Du bon gros Rock comme on aime. Celui qui sent la transpiration et la bière.
Je voulais vraiment découvrir ce groupe sur scène, car je connaissais leur réputation, et il faut dire qu’elle n’est pas usurpée. Ça envoie, et ils se donnent vraiment à fond. Un groupe qu’il faut voir en Live.
Et justement, ils seront en ouverture de Opeth le 11 Novembre à L’Olympia à Paris. Une scène mythique pour eux. Et sur laquelle, c’est sûr, qu’ils vont donner le meilleur d’eux même.
Un grand merci à Garmonbozia Inc. pour cette programmation. 


Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019