Among The Living
Live Report

Anneke van Giersbergen – Attraction Theory @ Au Petit Bain Paris

Anneke van GiersbergenAttraction Theory

Petit Bain – Paris

Jeudi 21 avril 2022

Anneke van Giersbergen


Je me devais d’être là ce jeudi soir Au Petit Bain pour, enfin, voir Anneke van Giersbergen en concert. L’égérie révélée avec THE GATHERING a posé ses valises à Paris pour une soirée acoustique qui fera le plein et la joie de sa fan base présente ce soir.

C’est à un duo choisi au pied levé que revient la difficile tâche d’ouvrir la soirée, avec Attraction Theory renommé pour le coup Acoustic Theory. Duo composé de Constance Amelane et Didier Chesneau, couple à la ville et à la scène, ils livreront un set acoustique porté principalement par la voix de Constance.
Interprétant en ouverture The Eye, titre présent sur leur album Principia et déjà acoustique, le duo nous présentera quelques reprises dont ils ont l’habitude. De Broken Wings (Alter Bridge) à To France (Mike Oldfield), l’interprétation est rodée même s’il n’est pas aisé de dérider la salle.



L’ambiance est intimiste ce soir.

C’est évidement sous un tonnerre d’applaudissements qu’Anneke fait son entrée avec sa guitare afin de prendre place devant la salle acquise et comble.

Ouvrant son « Darkest Skies Acoustic Tour » par Beautiful One (Agua de Annique), Anneke nous déroulera une setlist faisant la part belle à son dernier opus. Sorti en début d’année, The Darkest Skies Are the Brightest sera au cœur de la soirée avec pas moins de 7 titres joués ce soir.
Un concert d’Anneke c’est avant tout une rencontre. Une rencontre entre une talentueuse artiste et son public prompt à la communion.
Il faut dire qu’Anneke van Giersbergen est une belle personne a bien des égards. Tout sourire, elle ne cesse d’échanger avec les spectateurs, aussi bien verbalement que par de simple sourires ou regards. Bref, Anneke est aussi charmante que talentueuse.
L’osmose est parfaite ce soir. Anneke seule sur scène avec sa guitare acoustique nous délivre un set parfaitement maitrisé, avec quelques reprises judicieuses comme Wish You Were here des Floyds ou encore Like A Stone d’Audioslave.
A l’image de son dernier album, l’ambiance est intimiste ce soir. Sa voix assurée plonge l’auditoire sous le charme et cela s’entend à chaque fin d’interprétation.
C’est avec Weary que l’on se quitte, un fin de soirée entre amis, apaisés et satisfaits.

Anneke van Giersbergen


Related posts

AMON AMARTH + TESTAMENT + GRAND MAGUS @Casino de Paris

Stephan Birlouez

Kadavar – Mantar – Death Alley @ le Trabendo Paris

Byclown

MAYHEM + MORTIIS @La Machine du Moulin Rouge Paris

Lionel 666

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.