Among The Living
Chroniques Albums

ACOD – Fourth Reign Over Opacities And Beyond

ACOD – Fourth Reign Over Opacities And Beyond
ACOD
Fourth Reign Over Opacities And Beyond

Sortie le 16 septembre 2022

Frédéric Peuchaud : Chant
Jérôme Grollier : Basse/Guitare
Nicolas Muller : Batterie


Quatre ans après The Divine Triumph, le premier volet initiant une trilogie, Fourth Reign Over Opacities And Beyond confirme la bonne santé d’ACOD.
Toujours plus immersif et sombre, ce quatrième opus des Marseillais vous embarque dans un voyage sans retour. Faisant fi des frontières musicales, ACOD se balade sans complexe entre le Black et le Death Metal, avec leur touche épique voire symphonique.
Toujours avec cette griffe Thrash, ACOD nous livre ici un opus massif et vorace.  De ceux qui ne laissent aucune place à l’ennui et plonge l’auditeur dans une noirceur sans fond. C’est aussi ce qui me plait chez eux. Ce « délicat » équilibre entre les genres, sublimé par le timbre vocal granuleux de Frédéric, qui ne faillit jamais.
Ouvrant le méfait avec Sur D’Anciens Chemins, instrumental cinématographique qui ouvre les portes de l’enfer, ACOD vous attaque dans la foulée et sans pitié par ce Genus Vacuitatis implacable. On est dans la plus pure tradition du Black/Death épique.


acod


C’est incontestablement un Must Have 2022 !

Ecoutez-moi ce Nekya Catharsis absolument sublime, mêlant les rythmes pour vous écarteler les synapses : c’est un de mes titres préféré de ce terrible Fourth Reign Over Opacities And Beyond.
Mais ne vous y trompez pas, cet album regorge de pépites. Notamment au niveau des inclusions de voix et de narrations comme sur Artes Obscurae par exemple, donnant une dimension inquiétante à l’ensemble.
Les parties de claviers sont somptueuses également, portant la part symphonique de l’opus mais aussi plus intime comme ce piano sur Artes Obscurae.
Le final avec Empty Graves / Katabasis est fabuleux. C’est un titre qui résume plutôt bien l’essence d’ACOD et la richesse de ses compositions (les intrus à cordes et les violons y sont magnifiques).

Epique, obscure, puissant, cathartique, mélo, les qualificatifs sont légion pour décrire cette nouvelle livraison d’ACOD. Je finissais ma chronique de leur dernier opus par : « La maturité et la conception de cet album devraient leur apporter la reconnaissance qu’ils méritent. ». Il est plus que temps que le monde s’y fasse. Cerise sur le gateau, l’artwork est une fois de plus magnifique.
C’est incontestablement un Must Have 2022 !


Tracklist

Sur D’Anciens Chemins
Genus Vacuitatis
The Prophecy Of Agony
Sulfur Winds Ritual
Nekya Catharsis
Infernet’s Path
Artes Obscurae
Fourth Reign Over Opacities And Beyond
Through The Astral Door

Empty Graves / Katabasis


Related posts

Behemoth – Opvs Contra Natvram

Lionel 666

TONIC BREED – Fuel The Fire

Stephan Birlouez

SCARLEAN – Silence

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.