Among The Living
Live Report

ADX – WILD DAWN – THRASHBACK au Divan Du Monde

ADX – WILD DAWN – THRASHBACK

Le Divan Du Monde

Dimanche 23 Mars 2014

Les Photos

 

 

 

 

 

 


Grosse perspective d’une soirée bien dosée ce soir au Divan du Monde, avec une affiche calibrée pour plaire aux plus exigeants ! ADX est de nouveau sur la route avec une double actualité. Ultimatum, leur nouvel opus très bien accueilli par la presse spécialisée ainsi que par les fans, et leurs 30 ans de carrière, qui verra cette soirée filmée pour l’occasion. Les vieux routards du métal français sont bien entourés pour cet évènement, avec les incontournables THRASHBACK en ouverture et mise en chauffe du chaudron, et les WILD DAWN  (retenez bien ce nom car la relève est là) que je ne me lasse définitivement pas de voir sur scène. Vous l’aurez compris à la lecture de ces quelques lignes, l’endroit où il fallait être ce dimanche soir c’était au Divan Du Monde.
 
 
C’est donc aux franciliens de THRASHBACK (pour la petite histoire, tous issue de l’ex EVIL ONE), de faire monter la température ce soir. Il est 19h00 quand ils envoient la sauce devant une salle qui peine à se remplir mais dont la réactivité est bien là. Le power trio connait la musique, avec Fabien qui assure le chant et.. les percus ! (ce n’est effectivement pas commun mais ça fonctionne bien la preuve), Freddyà la gratte et un Gorg toujours aussi truculent et en verve. Malgré un set plutôt court, le Thrash oldschool des gus est efficace et brut de fonderie. 
 
 
 
 
 
Tout y est, le son d’un certain Thrash  dont on rêve encore tous secrètement et qui nous rappelle le « bon vieux temps », le set et ces aléas comme ce problème de basse du Gorg (à moins qu’il ne s’entende plus jouer 😉 ), mais surtout le plaisir d’être là qui transparait.
Après 40 minutes d’un set efficace et musclé,  les THRASHBACKlèvent le camp non sans nous avoir gratifié d’un nouveau titre pour un album à venir. Bravo.
 
 
La deuxième mise en bouche nous vient d’Orléans (et je me régale d’avance) avec les WILD DAWNet leur Hard Rock sans concession et affuté.  Il est à peine 20h00 et déjà la fosse ne fait plus qu’un bloc. A l’image de leur dernier opus « Pay Your Dues», le set qu’ils nous livrent est d’une grande qualité.
 
 
 

WILD DAWN ça claque, ça groove, mais c’est surtout du Rock avec un grand R. Voici un groupe sur qui il va falloir compter maintenant, et leur prestation live est à l’image de ce qu’ils donnent sur album.

 

 
 

 
 
 

 

La prestation est à la hauteur de leur technicité, ils sont à l’aise et maitrisent leur sujet. Greg, Alex, Morgan et Romain s’y entendent pour retourner une salle, et les ayant vu un
paquet de fois accomplir leur méfait sur scène je peux vous dire que ce soir ils ont encore envoyé du lourd. 
 
 
 
 
C’est sur un maintenant incontournable Bitter Mind qu’ils ouvrent les hostilités. La salle ne s’y trompe pas et réagit au quart de tour, et le coup de kick tape juste. En à peine sept titres ils auront une fois de plus fait le boulot. Avec une part belle faite à leur dernière galette, mis à part un Now Or Never (dont l’absence de leur setlist serait purement une « faute grave ») et le traditionnel  I’ve Got The Rock (put*** oui vous l’avez) qui clôt leur set de manière magistrale, les WILD DAWN ont prouvé (une fois de plus) qu’ils étaient taillés pour se frotter aux meilleurs.
 
 
 
Un gros son, un mental et une attitude qui force le respect, Romain le grateux,  fendant la foule en électron libre et à coup de riff, une annonce pour des pinces crocos histoire de démarrer leur van en rade devant la salle, voilà une vraie Rock Attitude. Encore une fois : Bravo les gars !
 
 
 
La fosse est bien remplie (même si le Divan n’a pas fait le plein visiblement, mais les fans présents ce soir comptent double) et la chaleur est à son comble quand à 21h00 pétantes… Arf !! Faux départ on recommence.  
Donc je reprends. Il est 21h04 quand retentit l’ouverture d’un set qui va s’avérer à la hauteur de toutes les espérances. C’est un  Commando Suicide qui viendra  prendre possession de la salle sans laisser la moindre chance aux plus sceptiques de résister.  ADX est bien là et en grande forme.  Phil, Betov, BY, Dog et le petit dernier Julien, sont visiblement là pour en découdre et nous montrer ce qu’Ultimatum, le dernier méfait, a dans le ventre.
 
 
 
 
De plus la soirée est filmée, en prévision d’un DVD live de la tournée Ultimatum et du 30eme anniversaire de la création du groupe, autant dire que cette soirée a quelque chose de spécial.  
Le public y trouve son compte, le dernier album est largement couvert ce soir avec pas moins de cinq titres, tirés d’Ultimatum, sur la setlist.  Les vieux fans (dont je fais évidement partie) seront également bien servis avec de glorieux titres comme le redoutable Le Fleau de Dieu ou encore Caligula et autre Suprématie pour ne citer qu’eux.
 
 
 
 
 
Pas de doute quant à l’adhésion du public du Divan, il fait corps avec le groupe et reprend à l’unisson les paroles de quasiment tous les titres joués ce soir. L’ambiance est surchauffée,  et les échanges entre le groupe et son public sont nombreux et joviaux. Bref, nous sommes en famille !
 
 
 
Les albums Résurrection et Immortel ne seront pas à l’honneur, mais qu’importe, ils auront mis le feu au Divan du Monde. Impossible de contenter tout le monde, mais ce soir ADXa réussi un double tour de force en confirmant, live, les titres d’un dernier album unanimement salué (pour ne pas dire encensé) par la presse, et qu’ils avaient toujours le feu sacré.  
 
 
 

 

Après 1h30 de set puissant, que l’on pourrait gratifier d’un « sans faute » mérité, ADXquitte la scène non sans avoir remercié chaleureusement ses fans. Encore une bonne soirée en compagnie d’un grand groupe généreux et définitivement Rock dans l’âme. Merci les gars et Keep on Rockin’
 
 
 
 
PS : La prochaine fois jouez nous l’Etranger, réclamé à l’unanimité et l’on sait pourquoi; il est juste énorme ce titre. 😉
 
Un grand merci à Roger de Réplica pour avoir rendu ce live report possible.
 
 
 
Setlist
 
THRASHBACK
Box Of Power
Unleashed The Beast
Wardance
Thrashback
Night Of The Sacrifice
United Forces
 
 
WILD DAWN
 
Bitter Mind
Now Or Never
Plague Of The 21st Century
Ain’t Life Grand
Back On Track
I’m My Own Worst Enemy
I’ve Got The Rock
 
 
ADX
Commando Suicide
Paracelse
Le Fleau de Dieu
Livide
Red Cap
L’Ordre Sacré
Caligula
De L’autre Coté
King Of Pain
Le Brave des Braves
Suprématie
Notre Dame de Paris
Déesse du Crime
Division Blindée

Related posts

RAISMES FEST – Day 2 – Dimanche 16 Septembre 2018

Stephan Birlouez

RED MOURNING – SCHOOLYARDS – HWI NOREE – 78 Finest @ Le Gibus Café 30/11/2014

Stephan Birlouez

Point Mort au FGO Barbara (Paris) le 22/10/22

Christophe Mielot

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.