Among The Living
Live Report

BAD RELIGION + THE INTERRUPTERS @ La Cigale – Paris

Ce mardi 1er septembre marque une rentrée bien costaud avec cette affiche que propose La Cigale ! Les californiens de BAD RELIGION reviennent dans la capitale pour une date unique, dans une Cigale qui aura fait le plein pour l’évènement. Cinq ans après leur tournée fêtant leurs 30 ans d’existence, que l’on retrouve sur l’album 30 Years Live, et la sortie de The Dissent of Man (et plus récemment de True North en 2013), Greg GRAFFIN et sa bande posent leurs valises dans la capitale.

En guise de mise en bouche, THE INTERRUPTERS vont avoir le boulot de mettre en chauffe la salle, et je dois dire que comme entrée en matière on ne pouvait rêver mieux. Aimée Interrupter, flanquée des trois frangins Bivona, nous a balancés une bonne dose de Punk à la sauce Ska des plus énergique. Les californiens ne boudent pas leur peine lorsqu’ils sont sur les planches, assenant un set très efficace et alternant des compos Ska avec d’autres bien Punk et Oï.

Malgré leur énergie incroyable, et une setlist aux petits oignons, ils auront du mal à dérider un public trop sage et blasé. Seule une base fan présente sur le devant de la scène donnera de la voix.
Pas moins d’une quinzaine de titres seront balancés ce soir par les ricains, dont la reprise des Ramones : California Sun. Une prestation au top, qui tranchera avec le coté plus statique des BAD RELIGION sur scène.


THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

THE INTERRUPTERS @ La Cigale - Paris

Les Photos en HD


 

Greg Graffin et ses lascars investissent la scène devant une Cigale pleine à craquer et qui se réveille d’un coup. En véritable électrochoc, les premiers accords Haven’t Seen the Last of Me provoque une hystérie dans le pit qui ne disparaitra pas jusqu’à la fin.
Question prestance scénique les BAD RELIGION accusent le coup. Plutôt statiques dans l’ensemble, à part la paire grateux/bassiste tenue par Brian Baker et Jay Bentley, les BAD RELIGION envoient du lourd ce soir, les compos passent vraiment bien et le son est parfait.


BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

BAD RELIGION @ La Cigale - Paris

Les Photos en HD


 

Greg Graffin et le turbulent Mike Dimkich resteront à leur place, peu enclins à se jeter partout mais envoyant du bois malgré cela. Mike Dimkich restera en place durant tout le set, prêtant plus attention à ses pédales et sa guitare qu’au public en général.

La setlist est à la hauteur des espérances du public. Faisant la part belle aux premiers albums mythiques du groupe, dont une bonne partie tirée de l’album Suffer, les BAD RELIGION ont contenté les plus exigeants de leurs fans en livrant près de 2 heures de concerts sans temps morts.

Le set se terminera sur Sinister Rouge et son Overture, suivi du démoniaque American Jésus qui mettra un point final à la communion entre un groupe en grande forme et son public. Force est de constater que les californiens n’ont rien perdu de leur verve et restent fortement ancrés dans la contestation qu’ils martèlent toujours avec virulence. Punk not Dead !

 

 

SETLIST

BAD RELIGION


Spirit Shine
Modern Man
Stranger Than Fiction
Against the Grain
Recipe for Hate
Fuck You
Wrong Way Kids
New America
No Control
Broken
Skyscraper
Atomic Garden
You
21st Century (Digital Boy)
You Are (The Government) *
1000 More Fools *
How Much Is Enough? *
Best for You *
Suffer *
Delirium of Disorder *
Do What You Want *
Dearly Beloved
No Direction
Sorrow
Infected
Generator
Punk Rock Song

Rappel :

Overture
Sinister Rouge
American Jesus

 

 

THE INTERRUPTERS

Haven’t Seen the Last of Me
Liberty
White Noise
Take Back The Power
Can’t Be Trusted
This Is the New Sound
Easy on You
Control
California Sun (Ramones cover)
Babylon
Jenny Drinks
Sound System (Operation Ivy cover)
A Friend Like Me
Last Call
Family

Related posts

RAISMES FEST 2016

Stephan Birlouez

SABATON – ACCEPT – TWILIGHT FORCE @ L’Olympia Paris

Stephan Birlouez

Projection du DVD du concert filmé de TRUST au HELLFEST 2017

Emmanuelle Neveu

1 commentaire

Billy 22 septembre 2015 at 23 h 44 min

Merci pour les photos. Par contre il n’y avait point de Mr Brett sur scène, il ne fait aucun concert depuis 20 ans (à part quand ils jouent en californie). c’était Mike Dimkich là, remplaçant de Greg Hetson (snif)

Répondre

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.