Among The Living
Live Report

BLUES PILLS – Dätcha Mandala @Espace Paul B à Massy

BLUES PILLS – Dätcha Mandala
@Espace Paul B à Massy
Mercredi 29 mars 2017

 

Blues Pills est de retour en région parisienne sur la fin de sa 2eme tournée Lady In Gold tour qui s’achèvera le 2 avril. Ils repartiront en juin pour une tournée des festivals comme chaque année. Un rythme soutenu pour ce jeune groupe qui ne rechigne pas a la tache …. C’est leur job me dirait vous.

 
Ce soir c’est un groupe français qui est en première partie originaire de bordeaux qui nous propose un heavy blues bien énervé. Ce trio a une bonne énergie et captera l’attention d’une partie du public malgré un son assez fort et brouillon (tête d’ampli orange) et une basse rickenbacker du chanteur/bassiste rappelant celle du regretté Lemmy de Motorhead. Le chant du bassiste est particulier peu accrocheur et manquera de justesse mais le show est la et ils donnent tout.
 
 
 

 
 
Autour de Blues Pills d’apparaitre avec immédiatement un son parfait pas trop fort et enfin des bonnes lumieres mettant en avant chacun des musiciens (Dorian,Zack et André) et pas que Elin ce qui n’etais pas le cas avant. Elin toujours en forme vocalement fait le show avec peu de pause entre les morceaux le show est qualibré et les nouveaux morceaux sont mis en avant.
Les nouveaux titres seront pour les fans de la 1ere heure moins percutant en live que les anciens titres mais resteront tres agréable. Le bassite Zack, Dorian et le nouveau clavieriste/guitariste resteront statique mais André leur batteur sera particulierment expressif et bien mis en avant avec une frappe sèche et déterminée sur ses futs boostant vraiment les titres.
Après durant le show on s’apercoit qu’effectivement le son des guitares est noyé par des effets genre tremolo pour coller à l’approche psychédélique surement mais ne permets pas de bien distiguer le jeu de guitare de Dorian. Fort dommage car Dorian possède depuis peu d’une nouvelle guitare Guild bien retro avec d’une amplification différente de la célèbre marque anglaise Orange. Au final un public conquis une prestation presque parfaite ou l’on voit le groupe progresser c’est flagrant. Les anciens titres feront la différences avec la superbe reprise « somebody to love » très remarqué et inattendue. Le rappel avec « Devil Man » achève et clos cette superbe soirée. A consommer sans modération
 

Related posts

MOTOCULTOR 2019 – Day 3

Gaël HERVE

Greg Howe + Jeff Aug @Le Forum Vauréal

Olivier GESTIN

Little Steven @La Cigale Paris

Aure Briand Lyard

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.