Among The Living
Live Report

Bullet For My Valentine + Miss May I + Halestorm @ Le Bataclan – PARIS

Bullet For My Valentine au Bataclan
 
le 19 février 2013

Guest :

Miss May I

Halestorm

 

 

 

 

 

 

 

Une queue sans fin longe les façades des immeubles du boulevard Voltaire ce soir du 19 février.
Prenant sa source aux portes du Bataclan sur le fronton duquel sont inscrites juste quatre lettres énigmatiques que seuls des initiés peuvent décoder : BFMV .

18H30, les fauves sont lâchés et se lancent à l’assaut des premiers rangs pour être sur de ne pas perdre une miette de la prestation des Bullet For My Valentine.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mais ils vont devoir attendre car c’est aux américains de Miss May I d’ouvrir les hostilités, avec leur Hardcore bien couillu. Les cinq gus nous balancent 30 minutes bien senties qui mettent en chauffe efficacement un Bataclan soldout. Pas moins de 7 morceaux enchainés, emmenés par un Levi Benton en frontman sur-vitaminé. Perso j’ai bien aimé, et je n’ai pas été le seul au vu de l’accueil que leur a fait le Bataclan.
 
 
20h00, le Bataclan va bientôt ressembler à une étuve quand les Halestorm font leur entrée sur scène sous les ovations de la salle. Il faut dire que Lzzy Hale en impose, lacée dans une tenue en cuir noir des plus… attractive dirons-nous. Elle entame son set sur un Love Bites (So I Do) qui met le feu à la salle, le ton est donné.

Accompagnée entre autre de son frangin à la batterie, Lzzy Hale impose son style avec un Rock alternatif bien trempé, qui vous botte le cul. Doté d’un bel organe (entre autre) la belle devient une bête sur scène, accrochée à sa six corde elle envoie sévère. Le plaisir des yeux s’accompagne d’un régal auditif. Le reste de la tribu n’est pas en reste et la prestation est vraiment à la hauteur.

Les classiques de la formation y passent, I Get off et en final le très attendu I Miss the Misery qui finira de retourner la salle. Un set à la hauteur et de qualité, laissant un gout de trop peu.

21h00 pétantes, les lumières s’éteignent sur une fosse compacte et un Bataclan transformé en sauna.
C’est après un We Will Rock You de Queen et sur un air de O Fortuna que les tant attendus Bullet For My Valentine investissent la scène provoquant une émeute vocale à peine pubère.

Breaking Point est balancé brut de fonderie. La fosse est en délire. Les gallois emmenés par Matthew « Matt » Tuck sont en terrain conquis.

Apres un bref échange avec les fans, ils enfoncent le clou avec Your Batrayal, tout y est pour satisfaire les plus exigeants de leur afficionados, des poses à la James Hetfield jusqu’aux estrades pour les surélever.

Les morceaux s’enchainent, le Bataclan est en ébullition (au sens propre du terme je vous assure). Les Gallois ont un gros son qui frappe fort. La Bullet Army suit sans sourcilier. Les quatre morceaux tirés du dernier Opus passent bien en live, The Last Fight en acoustique agrémenté d’un solo de Matt Tuck fait également son effet.

Autre point culminant de la soirée, après un solo de guitare de Michael « Padge » Padget, c’est le duo avec Lzzy Hale (Halestorm) sur Dirty Little Secret tiré du dernier album (Temper Temper).

Scream Aim Fire marque une pause (pipi ou bière allez savoir), avant que les Gallois ne reviennent sur scène pour interpréter les deux derniers morceaux du set. Il est 22h10 et les Bullet For My Valentine quittent les planches sous les applaudissements de leurs fans. Ils ne réapparaîtront pas.
Que dire ? ils ont livré un set de qualité mais trop court. On frise le foutage de gueule (quoique non, on y est !). A peine 1h15 de show pour les BFMV, alors qu’ils ont cinq albums à leur actif. On est loin du minimum syndical et j’avoue que cela m’a gâché le plaisir. S’ils ne tiennent pas le choc pour assurer un set d’une durée décente, pourquoi ne pas avoir laissé jouer plus longtemps les deux premières parties ?

Pour ce qui est de l’endurance ils devraient s’inspirer de leurs ainés du XV Gallois qui eux se sont arrachés au Stade de France il y a quelques jours…

Photos :

SetList Miss May I
Relentless Chaos
Day by Day
Forgive and Forget
Ballad of a Broken Man
Masses of a Dying Breed
Opening Wounds
Hey Mister

SetList Halestorm
Love Bites (So Do I)
Freak Like Me
I Get Off
Rock Show
Mz. Hyde
I Miss the Misery

SetList BFMV
Intro
We Will Rock You
O Fortuna

Breaking Point
Your Betrayal
Waking the Demon
Truth Hurts
4 Words (To Choke Upon)
The Last Fight
Take It Out on Me
P.O.W.
Intro
The Poison
Guitar Solo
Dirty Little Secret [avec Lzzy Hale]
Scream Aim Fire
Hand of Blood
Tears Don’t Fall

Related posts

FESTIVAL EMERGENZA 2018 : ARAE

Emmanuelle Neveu

NASHVILLE PUSSY – PETER PAN SPEEDROCK – JOHNNY ON THE SPOT

Stephan Birlouez

H.E.A.T. + SHERLOCK BROTHERS @ Paris La Fleche D’or 09/12/2014

Stephan Birlouez

1 commentaire

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.