Among The Living
Live Report

Electric Mary – O’Sullivans Backstage By The Mill, Paris [29.11.2019]

ELECTRIC MARYYANN ARMELLINO & El BUTCHO
Le Backstage By The Mill – Paris
Samedi 30 Novembre 2019 

 

ELECTRIC MARY - YANN ARMELLINO & El BUTCHO


ELECTRIC MARY a toujours eu une attention particulière pour la France. Depuis la première partie de WHITESNAKE en 2009, suivi d’un passage au HELLFEST en 2010, ils reviennent régulièrement fouler le territoire, lors de leurs tournées Européennes, afin de nous arroser de leur Rock épicé façon « Frères Young », d’Australie également.

« The Gimme Love World Wide Tour 2019 » faisant suite à la sortie du dernier album nommé « Mother » n’y déroge pas. Ils attaquent par Nantes cette nouvelle tournée 2019 et la finisse par Paris, après avoir joués intensivement dans 6 pays !

C’est donc par une douce soirée d’hiver que nous retrouvons les Boys dans cette sympathique salle de Pigalle, non loin du moulin rouge. En première partie une belle équipe de rockers français assure la mise sous tension : Yann ARMELLINO & El BUTCHO. Force de constater qu’il y a du vécu, de la maîtrise, et une forte teneur de hard rock et mélodie issus tout droit des années 80-90.

Doit-on présenter Yann ARMELLINO ? l’un de nos fleurons de la 6 cordes Française, El BUTCHO ? ayant sévis dans WATCHA, HELLECTROKUTERS, ou plus récemment ou il œuvre dans LAST TEMPTATION.

Ce duo improbable, vient de sortir un deuxième album nommé « 17 », avec le soutien à la batterie d’Alban (Frère de Yann) ARMELLINO, et un duo de calibre en support basse/guitare, à savoir Julien BOISSEAU et Jacques MEHARD BAUDOT tous deux fines lames du groupe Jésus Volt.

Sur scène, tous ce petit monde connait parfaitement son registre et délivre la fluidité et l’aisance musicale attendues. EL BUTCHO en Showman s’accapare la scène et navigue entre les musiciens. A mon avis, le groupe gagnerait à ne pas laisser EL BUTCHO seul se mouvoir, les autres musiciens semblent « figés ».  Le clin d’œil à Kiss, dont ils sont Fans, se fit entendre à la suite du titre Desert Song ou le groupe repris « Lick It Up ». Yann délivra sereinement de belles parties de guitare, mais on attend toujours un peu qu’il délivre ce qu’il garde sous le coude. Le show de ¾ d’heure ne baissa pas de rythme, et la très belle prestation fut au rendez-vous afin de chauffer la salle.




Car la dynamique et l’énergie des Australiens d’Electric Mary n’est que le pendant de leur gentillesse et joie à donner du plaisir. Après 20 concerts données en moins d’un mois dans l’Europe, cette dernière date Parisienne aurait pu être très difficile, surtout vocalement.

Il n’en fut rien, bien au contraire, le groupe lâcha les chevaux et délivra un set de grande qualité. Après une introduction du légendaire « Let Me Out » repris en cœur par une salle pleine à craquer, le concert ne fut que bataille d’amour mélodique et électrique avec un public conquis. Les guitares de Brett WOOD et Pete ROBINSON étaient imparables, et tenaient les riffs et rythmes calés par Spyda (Paul MARRET) le batteur, telle une mécanique d’horlogerie suisse. Même si la fin du set comporta quelques petites longueurs de solo et une légère fatigue, c’était sans compter sur le lutin bassiste de l’enfer : Mr Alex RAUNJACK, qui monta en puissance et présence scénique tout au long du show, pour venir interpeler et solliciter l’ambiance électrique avec le public, afin d’appuyer et supporter Rusty jusqu’au dernier riff sur le devant de la scène ! Electric Mary n’a rien lâché, ils ont tout donné et été jusqu’au bout, jusqu’à tomber….de bonheur musical sur le dernier accord, en harmonie avec le public.

Tous les musiciens ont ensuite été très disponibles après le show, prêt de leurs stands de Merchandising : Autographe, photos, échanges avec leur public et fans. Rien n’a manquer à cette très belle soirée.

Au plaisir de vous revoir très vite !!!

 



Set List – Yann Armellino et El Butcho :

Mr Wish

Coming Home

Desert Song + Cover Kiss : Lick it up

Hellcome Baby

Love Ain’t Easy To Tame

I Don’t Give It Up

Selfish Ego

Under My Skin

Better Way

Set List – Electric Mary :

Let me out

Gimme love

No one duz it better than me

Luv me

Gasoline and guns

Hold onto what you got

Sorry baby

Sweet mary c

One foot in the grave

One in a million

I dont like the way you make me feel

Already gone

Woman

My best friend

Rappel

Its alright

Nicotine

OIC

Related posts

WEDNESDAY 13 – BULLRUN

Stephan Birlouez

D-A-D – Hangarvain @Petit Bain Paris

Krist N'Rock

Mass Hysteria – Zénith de Paris 06.12.2019

Justine Cannarella

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X