Among The Living
Live Report

Lionheart – Terror – Get The Shot – Dying Wish

LionheartTerrorGet The ShotDying Wish

La Machine du Moulin Rouge – Paris
Mardi 11 octobre 2022

Photo by Stephane MASSON


Lionheart

 


Le 11 octobre La Machine du Moulin Rouge était pleine à craquer. Visiblement l’affiche a su combler les amateurs et amatrices de hardcore puisque le concert était sold out depuis plusieurs jours.

Retardé au boulot, je n’ai pas pu voir Dying Wish, mais les gens avaient l’air d’avoir apprécié la prestation du groupe.

J’arrivais donc tout juste pour le début de l’apocalypse sonore… pardon pour le set de Get The Shot.

GET THE SHOT

Get The Shot

C’était la 3ème fois que je les voyais sur scène et une nouvelle fois j’ai pris une grosse claque. Je ne vais pas enchaîner les superlatifs, mais leur passage a littéralement retourné La Machine du Moulin Rouge. Ça slamait dans tous les sens, le pit était transformé en zone de guerre et même dans le reste de la salle, on ressentait l’énergie dégagée par le groupe. Malgré un set resserré, puissant majoritairement dans les titres des deux derniers albums, Get The Shot a démontré, si certains en doutaient, qu’ils appartenaient au gratin de la scène hardcore. Nul doute que s’ils avaient été de nationalité américaine, cela ferait bien longtemps qu’on le retrouverait en tête d’affiche de bon nombre de festivals. Les mecs sur scène ne font pas semblant. Le chanteur déploie une force et une énergie qui incarne parfaitement les morceaux du groupe, un subtil mélange de hardcore avec des influences trash et death.

TERROR

Terror

Je me disais que passer après eux serait difficile et je ne me trompais pas. Même pour un vétéran et leader de la scène hardcore comme Terror. Hasard ou volonté de marquer son territoire, le gang de Scott Vogel a enchaîné les classiques des premiers albums (Overcome, Always The Hard Way, One With The Underdogs, Keeper Of The Faith …), comme pour mieux faire face au déluge sonore qui les a précédés. Est-ce que c’est l’habitude de les voir ou la fatigue qui commence à se faire sentir, mais si j’ai pris un pied d’enfer dans le pit, j’ai trouvé leur passage un ton en dessous de Get The Shot.

LIONHEART

Lionheart

La soirée se clôturait avec Lionheart la tête d’affiche sur cette tournée. Les mecs maîtrisent leur sujet, font le show (globalement le même set que celui du Hellfest 2022) avec un hardcore metal qui s’amuse parfois à aller chercher quelques influences du côté du hip-hop. Les américains ont clôturé leur set et la soirée en beauté sur une reprise des Beasty Boys (Fight For Your Right) et leur hymne LHHC (LionHeartHardcore)

Une programmation avec de très bons groupes, du monde, une ambiance festive, la recette pour une bonne soirée en résumé.


Related posts

EISTNAFLUG FESTIVAL, NESKAUPSTADUR, ISLANDE

Emmanuelle Neveu

LOLLAPALOOZA Day 2

Olivier GESTIN

U.D.O. – Sister Sin et Garagedays, @ Forum de Vauréal

Alain AFO

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.