Among The Living
Live Report

Mass Hysteria – Zénith de Paris 06.12.2019

Mass HysteriaHangman’s Chair
Zénith de Paris
Vendredi 6 décembre 2019

Mass Hysteria – Hangman's Chair


Nous sommes le 6 décembre 2019 au Zénith de Paris pour la dernière date de la tournée Maniac des Mass Hysteria. Le temps est pluvieux, la grève fait rage, mais cela ne fait pas peur aux furieux qui attendaient cette date avec impatience. En 25 ans de carrière c’est, en effet, un premier Zénith pour le groupe en tant que tête d’affiche. On s’attend alors à un concert exceptionnel !

C’est un peu tard que nous arrivons sur place, la circulation ayant été bien plus dense que d’habitude. C’est donc avec regret que nous avons loupé les Pogo Car Crash Control, premier groupe à jouer ce soir. Galères des transports obligent, le Zénith est encore très peu rempli lorsque nous entrons dans la salle. Tout juste le temps d’arriver et de sortir l’appareil photo que les lumières s’éteignent, annonçant l’arrivée de Hangman’s Chair sur scène.

C’est un show ultra carré que nous offre le groupe ce soir. L’ambiance qui en dégage est presque mélancolique. Le son est lourd et envoûtant, ni pogo, ni slam ne sont à prévoir. C’est un concert que l’on peut apprécier les yeux fermés. Malgré le peu de monde encore présent dans la salle, on ressent l’envie de chaque membre de se donner à fond et de partager leur bonheur d’être sur scène avec le public. Le groupe se fait plaisir, et ça se voit ! Le set est de courte durée et se termine donc rapidement. Hangman’s Chair aura partagé un moment à la fois puissant et posé avec le public. Sûrement le calme avant la tempête car, en effet, le show des Mass Hysteria s’annonce, normalement, plus mouvementé. Pour les curieux, Hangman’s Chair sera présent au Hellfest le 21 juin prochain.

 





La fosse semble de plus en plus dense et les gradins se remplissent. Pendant ce temps, un gigantesque rideau blanc, sur lequel le logo des
Mass Hysteria est imprimé, est installé entre le public et la scène, cachant celle-ci. Cela a pour effet de faire monter l’adrénaline et l’excitation dans la fosse car, enfin, le show est imminent. Peu après 21h30, les lumières s’éteignent et tous les furieux sont prêts à accueillir le groupe. La voix de Mouss se fait entendre derrière le grand rideau blanc, il motive la foule et ça fonctionne. Le rideau tombe enfin, la fosse s’agite, chante sur Reprendre Mes Esprits et des larmes coulent même sur les joues d’une jeune fille. Mass Hysteria était vraiment attendu ce soir !

Les morceaux s’enchaînent et semblent de plus en plus énergiques. Entre chaque, Mouss n’hésite pas à remercier tous ceux qui ont fait le déplacement malgré les grèves et a également une pensée pour tous ceux qui sont restés bloquer chez eux. Le groupe est proche de son public, exemple, Mouss n’hésite pas à aller au centre de la fosse et à demander aux furieux présents de faire un circle pit autour de lui le temps d’un morceau. L’ambiance est vraiment chaleureuse, les sourires sont sur toutes les lèvres, on se sent comme privilégié d’être au Zénith en ce vendredi soir.

C’est un concert unique que nous offre Mass Hysteria. La décoration de la scène a été spécialement pensée et conçue pour l’occasion et le lightshow est sublime. On en prend plein les yeux. Plusieurs morceaux ont même droit à de superbes effets pyrotechniques, notamment durant L’Enfer Des Dieux – hommage à tous ceux qui nous ont quittés trop tôt – où une ligne de flammes jonche le devant de la scène et des bidons sont enflammés plus à l’arrière. La setlist est également unique. En effet, un sondage avait été créé, plus en amont, afin de laisser aux fans la possibilité de choisir cinq morceaux pour le show de ce soir.

Après presque vingt titres, le groupe prend une courte pause avant d’entamer le rappel. Arômes Complexes, Knowledge Is Power, Donnez-vous La Peine s’enchaînent puis, c’est avec Furia que s’achève le concert. Le groupe invite famille et amis à monter sur scène, la fosse est toujours pleine d’énergie après ces 2h de show et le public en gradins est majoritairement debout. C’est sur cette note joyeuse et festive que s’achève cette soirée de folie. Les Mass Hysteria ont tout donné et nous ont prouvé qu’après un concert au Hellfest, jugé par certains comme décevant, sont tout à fait capables de faire des shows monstrueux et mémorables. Certains furieux qualifient même le concert de ce soir comme étant l’un des meilleurs du groupe. Mass Hysteria a donc tenu toutes ces promesses et une chose est sûre, cette soirée unique n’était à ne surtout pas manquer.


 

Related posts

DER WEG EINER FREHEIT – AU DESSUS – THE DEVIL’S TRADE @Petit Bain Paris

Emmanuelle Neveu

MOTOCULTOR FESTIVAL 2016

Emmanuelle Neveu

EUROPE – KING KING @Le Trianon Paris

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.