Queensryche + Mirror Plain
Le Petit Bain – Paris
Dimanche 4 Août 2019



Affiche très attendue car Queensryche n’avait pas jouait sur Paris intramuros depuis 15 ans (Elysee Montmartre) et surprenante car elle tombe pendant le mois d’août ce qui est assez rare et surtout dans une petite salle comme le petit bain pour accueillir les américains de Queensryche les pionniers du heavy métal progressif avec presque 30 ans de carrière et des millions d’albums vendus. Depuis le groupe a subi d’énormes bouleversements dans son line up en particulier son chant d’origine Geoff Tate remplacé par le talentueux Todd La Torre.

Ce soir la salle est complète rien d’étonnant vu le gabarit de celle ci, il y avait aucune prise de risque possible dommage ils auraient mérité mieux. Les fans du groupe de l’époque sont la mais aussi des plus jeunes venues  découvrir ce groupe mythique.

Mais pour cette date, en 1ere partie on fera la découverte de Mirror Plain qui ouvrira les hostilités. Ce groupe allemand occupera toute la scène avec ses 6 membres et proposera un set rallongé de 15min en jouant 45min. Ils proposeront un hard rock classique mais pouvant être assez moderne par moment mais sans être très accrocheur. Le chanteur malgré une voix assez puissante atteint vite ses limites. Les musiciens font le taff mais l’ensemble reste statique et sans véritable communication avec le public. Néanmoins le show sera apprécié du public en témoigneront les chaleureux applaudissements.



La salle est complète vers 21h dans une chaleur déjà peu agréable mais l’impatience se fait déjà sentir en attendant les américains. Mais en réalité cela ne fait pas 15 ans c’est faux mais 2 ans que Queensryche n’avait pas joué en France car ils ont joué au Forum de Vauréal dans le 95 en 2017 et les conditions étaient bien meilleures bref passons. Les musiciens sur scène immédiatement on ressent l’expérience et le professionnalisme. Dès les premières notes de “Blood of the Levant” extrait de leur excellent dernier album au passage, le son et surtout la voix de Todd La Torre en disent long sur la claque que les fans sont venus chercher car la on retrouve un Queensryche qui a su rebondir tout en gardant un plaisir de jouer sur scène et d’enchaîner les tournées comme c’est le cas maintenant pour tous les groupes. Le second titre “I am I” enlèvera définitivement le doute, les musiciens la section rythmique et les solis de Michael Wilton sonneront quasi comme a la grande époque. 

L’enchaînement des classiques comme “Walk in the Shadows” “Queen of the Reich” “Silent of Lucidity” et “Operation : Mindcrime” feront chanter le public dans une ambiance et une communication avec le groupe qui seront les points forts du show. Le groupe est acclamé entre chaque titre et Todd La Torre communique beaucoup avec le public ou il fera monter sur scène d’ailleurs un petit garçon qui était au 1er rang. Malgré une voix exceptionnelle, Todd fera quelques notes aigues approximatives sur certains titres et se reposera aussi sur les choeurs assurés par Eddie Jackson et Parker Lundgren mais cela ne gâchera en rien la prestation surtout au vu de l’échange qu’il y avait entre Todd et le public. 

Le concert se terminera avec 2 titres en rappel de l’album “Empire” sorti en 1990 qui clôtureront cette magnifique soirée en apothéose avec un public conquis tant par les fans de la 1ere heure comme les plus jeunes. Comment les organisateurs ont pu mettre autant de temps de nous ramener Queensryche a la capitale mais même en France tout court (hormis le Hellfest le Forum de Vauréal). On espère sincèrement au vu de leur prestation de ce soir, les revoir rapidement dans une salle plus adapté et plus grande surtout.


Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019