Among The Living
Chroniques Albums

FORTID – World Serpent

FORTID - World Serpent
FORTID
– World Serpent

 

Sortie le 11 décembre 2020 via Prophecy Productions


Avant toute chose les débuts du black metal islandais peuvent être situés avec les deux premières démos de SOLSTAFIR à savoir en 1995 et 1996. Pour se faire une petite chronologie globale Svartidaudi a débuté en 2002 tout comme Fortíð, Wormlust débarque quatre années après. Puis deux ans après c’est autour de Nadra. Deux années sont nécessaires de nouveau pour aboutir à AUDN. 2013 est l’année de Misthryrming et Sinmara. Enfin Zhrine voit le jour en 2015. Depuis trois ans on peut ressentir que le black metal islandais a le vent en poupe. Pour preuve Season Of Mist a signé Zhrine, AUDN et Kontinuum
Revenons à notre combo du jour. C’est une formation de viking/black metal issu donc d’Islande et plus exactement de Kópavogur. Le nom du combo signifie le passé. A l’origine Potentiam était le premier groupe d’Einar la tête pensante et déjà Kristján Gudmundsson le batteur actuel y participait déjà en 2002 pour la petite histoire. Il joua de même sur le premier FORTID en 2003. Kristján a fait de plus ses armes au sein de Kontinuum, Myrk et Momentum. Au commencement jusqu’en 2007 environ l’entité était basé en Islande puis l’homme derrière ce projet alla vivre en Norvège à partir de 2008 pour revenir en 2017 dans son pays d’origine. Sur la trilogie de Voluspa tous les instruments et vocaux sont effectués par Einar lui même avec l’appui de membres session. “World Serpent” est le sixième opus. Ce dernier est sorti le 11 décembre via l’excellent label allemand  Prophecy Productions. Cette écurie possède des groupes très intéressants tels que Empyrium, A Forest Of Stars, Arcturus, Bethlehem, les anciens Alcest, Kall, Dornenreich et bien d’autres encore. C’est donc une structure à l’esprit très ouvert qui apprécie le metal sous toutes ses formes ce qui est une très grande qualité.   

World Serpent” consiste en un album divisé en deux parties bien distinctes de cinq morceaux chacun. Cette division s’explique par un changement de line-up à savoir l’une des parties est enregistré avec le line-up de Norvège et l’autre avec son batteur. D’où le nom de “Duology“. Einar “Eldur” Thorberg a enregistré la première partie de cet album avec l’ancien line-up norvégien. Ce personnel appartient désormais au passé. L’album a été écrit entièrement par Einar. Le mix est l’œuvre de  Terry Nikas (Scar of the sun). Ses studios intitulés Zero Gravity sont situés en Grèce. D’emblée la première partie se veut plus thrash que la seconde. Elle s’intitule à ce sujet Disorder. Quant à la deuxième partie elle apparaît plus atmosphérique au demeurant. Pour poser le décor il est à noter que la thématique principale de l’album concerne le Ragnarok. 


fortid


Al 2020” débute l’opus. Il s’agit d’une intro. Musicalement parlant la base est bien black metal même si l’absence de vocaux criards typiques au style sont bels et bien absents. Auparavant il s’y adonnait pourtant avec plaisir. “The True Awakening” ouvre réellement les hostilités avec ses huit minutes au compteur. Le travail au  niveau des riffs de guitare est bluffant tout comme au niveau des vocaux. L’inspiration qu’il peut tirer de son lieu d’origine est palpable. “Controlled Patterned Mental Process” est un titre à écouter en priorité à mon sens. La touche mélodique et épique est bien réelle. C’est une excellente composition d’une durée de presque sept minutes. Les compositions sont assez longues globalement. “Son of a Barren Land” s’avère être bien représentatif du style pratiqué par le groupe. De plus la vidéo tournée à cette occasion permet de se mettre en immersion en ses terres de glace et de feu. En outre les vocaux du début et de la fin  du morceau s’apparentent plus à ceux que l’on retrouve dans le black metal habituellement avant d’opter pour un chant clair en milieu de piste. “Suppressed Opposition” est aussi un titre efficace dans son genre. On retrouve une autre vidéo pour le morceau “Pandemic“. Globalement cet album est de très bonne facture.

 Alors pourquoi est ce que FORTID est si peu connu par rapport à d’autres formations islandaises ? Un début de réponse  pourrait venir du fait que le duo n’est pas un groupe de concerts. Même si l’idée de participer à des festivals est présente dans leur esprit le duo ne compte pas par contre tourner. Il est à noter enfin que l’homme orchestre joue aussi dans Katla lui aussi au sein de l’écurie ¨Prophecy. D’ailleurs à ce sujet ce duo islandais de dark doom a sorti son dernier album en novembre dernier.

Tracklist
Al 2020
The true awakening
Controlled Patterned Mental Process
Insignifiant is the wormking’s throne
Suppressed opposition
Son of a barren land
Pandemic
Beyond the grips of odium
Perfect annihilation
Last line of defence

Related posts

MONOLYTH – A Bitter End  A Brave New World

Stephan Birlouez

DIAMOND HEAD – The Coffin Train

Stephan Birlouez

ROYAL REPUBLIC – Weekend Man

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X