Among The Living
Live Report

Seth (+ Merrimack + Thagirion) @ Petit Bain

SETH + MERRIMACK + THAGIRION 

Petit Bain – Paris
Vendredi 6 mai 2022

SETH + MERRIMACK + THAGIRION 


C’est le printemps et les quais de Seine prennent un air de bord de mer. Les terrasses se remplissent doucement, Vélib’ et trottinettes se croisent au-dessus des quais pendant que des t-shirts noirs commencent à se rassembler autour du Petit Bain. Ce soir le black metal français est à l’honneur avec des musiciens au CV bien garni.

Le public n’attend pas la tête d’affiche pour venir remplir la salle. Dès les premières notes, les premiers rangs se remplissent pour venir découvrir ce que Thagirion va nous proposer. Même si les musiciens viennent seulement de sorti leur premier EP, ce ne sont pas des perdreaux de l’année.

La formation a été créée en 2011 à Paris. Après différents line-up on retrouve et ce depuis le début Vagus Nox, guitariste et bassiste (Vorkreist, Epic, Goat Torment, Svart Crown, Mayhem, Satyricon et tant d’autres) et Spir Ignis, (chanteur de Decline Of The I) entre autres…

Le backdrop est celui de l’artwork de On the path of shattered bells avec une petite subtilité puisqu’il est légèrement animé. Les flammes y scintillent et ça fait son petit effet.

Le black metal proposé ici est complexe, alliant brutalité et chœurs bien en place.  Le chant guttural de Spir Ignis vous étouffe. Quand au batteur il apporte une finesse au set tout en étant dans un jeu ouvert et pas seulement « brutal pour l’être ».

Cerise sur le gâteau : le set se termine avec une reprise de Thorns (« Stellar Master Elite ») qui voit arriver sur scène Heimoth de Seth à la deuxième guitare rythmique dans des lumières rouges.

Quelle magnifique entame pour commencer la soirée…


Setlist Thagirion :

Intro (Nox)
On The Path Of Shattered Bells
Soil Of Hunger
Entracte (Mors)
When I Have Died
Call For The Void
Grand Serpentrion King
Hosana Oblivion
Toward The Black Sun Of Violence
Rappel :
Entracte (Lux)
Stellar Master Elite (Thorns cover)

 

Avec Merrimack, on a le droit à notre dose de puissance malsaine dans une ambiance pesante. Vestal, est toujours possédé, le corps tordu devant les retours, criant dans son micro. Le chanteur est toujours habité, il sait occuper une scène, flexible comme un serpent.

Quant à Perversifier il est caché derrière une capuche le rendant encore plus diabolique et méconnaissable.

La salle est toujours aussi remplie et c’est un cocktail fumant de leur discographie qui nous est distillé allant de Ashes of Purification sorti en 2002 à Omegaphilia (2017) en ne faisant qu’une impasse sur The Acausal Mass.


 

Setlist Merrimack :

When the Stars Align
Seraphic Conspiracy
The Falsified Son
Horns Defeat Thorns
Redeem Restless Souls
Ashes of Purification
At the Vanguard of Deception

 


Un petit autel est placé devant la batterie sur lequel siègent une Vierge perdue, entourée de bougies. Le rituel peut commencer et c’est un bel accueil que leur réserve un public déjà acquit et bien chaud.

Les musiciens ne restent pas dans leur coin et savent occuper la scène tout en bougeant, headbanguant à l’unisson.

Ils font fort en attaquant d’emblée avec le triptyque imparable qu’est « La morsure du Christ », « Métal noir » et « Les océans du vide » de l’album La morsure du Christ sorti l’année dernière.

Le son qui n’est pas trop fort nous permet d’entendre toutes les nuances de Seth : des alexandrins de Saint Vincent jusqu’aux notes des claviers de Pierre Le Pape en passant par les riffs assassins de Heimoth. Ce soir c’est Saroth (Cruxifiction, Hell Militia, Temple of Baal, The Order of Apollyon…) qui tient la basse 5 cordes.

On déguste le bon vieux black metal typé année 90 avec que des titres issus de Les blessures de l’âme et bien sûr de La morsure du Christ donnant une homogénéité au set de Seth (mince je l’ai faite). Un peu comme dans un miroir les titres se répondent dans un dialogue intemporel de plus de 20 ans comme sur l’Acte II de l’ « Hymne au Vampire » qui peut enfin passer la main à l’acte III. Equilibre parfait !

L’arrivée de Melainya pour un effeuillage dans un rituel diabolique géré d’une main de fer par Saint Vincent maintient le public en haleine jusqu’aux dernières notes…

On peut se passer des passages dans l’hexagone de certaines formations scandinaves sur une tournée européenne quand on vit des moments aussi forts avec des formations françaises aussi talentueuses.


Setlist Seth :

La morsure du Christ
Métal noir
Les océans du vide
La Quintessence du mal
Hymne au vampire, Acte I
Hymne au vampire, Acte II : … Vers une nouvelle ère
Hymne Au Vampire: Acte III
…À la Mémoire De Nos Frères

Related posts

THE STRANGLERS + THE MELOMANIACS @ La Cigale Paris

Loïc 'Lost' STEPHAN

SCORPIONS – Accorhotels Arena, Paris (75)

Elody

WATAIN aux Chaudronneries de Montreuil

Lionel 666

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.