Among The Living
Live Report

WATAIN aux Chaudronneries de Montreuil

WATAIN
Les  Chaudronneries de Montreuil – 26 Avril 2022 (Arte – Hellfest – Off The Road)

watain


A l’occasion du Hellfest off the Road, Arte nous invite à un concert des moins ordinaires, puisque l’événement a lieu dans les Chaudronneries de Montreuil avec WATAIN.

C’est un édifice industriel qui a été construit dans les années 1920. Présentant une architecture métallique dite « Eiffel » avec des murs en briques. Comme c’est un espace modulable qui peut accueillir des tournages, la septième chaîne en a profité pour faire monter les Suédois sur une scène décorée aux couleurs du groupe. Avec le logo tout en haut du mur et le décorum cher à Watain : tridents en flamme, structures métalliques ornées d’inscriptions mélangeant la typo indonésienne et hébreu et un ossuaire devant la batterie …

Trois jours avant la sortie de l’album c’est très agréable de pouvoir découvrir ce que certains titres vont donner en live comme les trois tueries qui entament l’album (The Agony & Ecstasy Of Watain) c’est-à-dire dans le désordre « The Howling », « Serimosa » et « Ecstasies In Night Infinite » sans pour autant faire l’impasse sur Lawless Darkness (3 titres) et Sworn to the Dark (2 titres).

Les musiciens arrivent sur scène avec Erik en tête portant son flambeau pour allumer les derniers candélabres encore éteints. Une fois le dernier allumé et un salut à Satan c’est parti avec des musiciens remontés à bloc devant un public déjà acquit.


watain

La prestation est des plus parfaite.

L’enchainement « Malfeitor », « The Howling », « Black Flames March » (The Wild Hunt) fait des merveilles. Les fans du premier rang en profitent et prennent leur rasade de sang dans le visage laissant un bon souvenir odorant à la sortie devant la salle.

Le son n’est pas parfait mais ce n’est pas grave l’ambiance y est. Erik s’active, s’accroche à son pied de micro, tandis que les odeurs de viandes avariées chatouillent nos narines.
Les caméras tournent autour des têtes des invités, pendant que les fumigènes épaississent encore plus la scène.

Au milieu du set, Erik brandi le nouveau vinyle du groupe The Agony & Ecstasy Of Watain (l’album sortait deux jours après) et nous fait un discours avant de le balancer dans le public.

La prestation est des plus parfaite, se terminant par une cérémonie autour du feu. Le chanteur donne des candélabres à certaines personnes du premier rang et se retourne vers son autel pour y faire des incantations tandis que les autres musiciens quittent tout doucement les planches.

Dans un endroit aussi insolite, Watain a su s’attribuer les lieux. Il a transformer un lieu basique en une chapelle pour une cérémonie magique et spirituelle tout en redonnant un sens à la fonction première de la salle.


Setlist :
Death’s Cold Dark
Malfeitor
The Howling
Black Flames March
Reaping Death
Serimosa
Ecstasies in Night Infinite
Stellarvore
The Serpent’s Chalice

Related posts

DEEP PURPLE @ Le Zénith de Paris 2012

Stephan Birlouez

August Burn Red + Oceans Ate Alaska @Le Petit Bain Paris

Byclown

THE DARKNESS – DZ DEATHRAYS @La Cigale Paris

Stephan Birlouez

Lacher un commentaire

* Utiliser ce formulaire implique que vous êtes d'accord pour que nous stockions les informations que vous nous confiez.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.