Disturbed – Skindred
Elysée Montmartre – Paris
Jeudi 9 Mai 2019

disturbed


C’est salle comble ce jeudi 9 mai 2019 pour Disturbed à l’Elysée Montmartre. Après un concert à l’AccorHotels Arena (Bercy) en 2017 accompagné d’Avenged Sevenfold, c’est dans un cadre plus intime que le groupe américain, en tournée pour son dernier album Evolution, joue ce soir.

La salle se remplit rapidement quand, à 19h30, les lumières s’éteignent. C’est alors que retentit Thunderstruck d’AC/DC suivi d’un remix de la marche impérial sur lequel le groupe britannique, Skindred, entre en scène.

Pas de doute, Benji Webbe sait mettre l’ambiance ; la foule est réactive et semble apprécier le mélange raggae-metal qui fait la particularité du groupe. C’est avec beaucoup d’énergie et de bonne humeur que les morceaux s’enchaînent, tout le monde est conquis et survolté. Le set terminé, le public est ambiancé, prêt à accueillir Disturbed.
Skindred sera de retour à Paris, à la Maroquinerie le 18 décembre prochain.




Après une courte pause, les lumières s’éteignent à nouveau. La scène est très minimaliste, avec pour seul décor un écran derrière la batterie, sur lequel se lance un film de plusieurs minutes contenant des extraits d’anciens lives de Disturbed ainsi que quelques messages forts. “When music is the weapon – No one is safe” ou encore, “When music is the weapon – We are all indestructible”.

C’est sur Are You Ready ?  de leur dernier album que le groupe débarque. Est-ce que nous sommes prêts ? Oui ! S’ensuivent plusieurs titres d’albums précédents, Prayer, Vengeful One, et The Animal. L’écran au fond de la scène diffuse désormais des images filmées par des caméramans, présents dans la salle, capturant le groupe ou même la foule.
Avant de commencer Stupify, David Draiman fait l’un de ses premiers discours poignants : “L’amour n’a pas de couleur, de religion ou de genre”.

Le morceau terminé, Dan Donegan nous livre un solo de guitare, encouragé par un public déchaîné. Le groupe continue ensuite avec Voices et Land Of Confusion, qui laissent place à un solo de bass par John Moyer, puis un solo de batterie par Mike Wengren. Nous terminons la première partie de ce concert avec Ten Thousand Fists, The Game et No More.




Les lumières s’éteignent une nouvelle fois et les regards se tournent vers l’écran géant qui diffuse une vidéo au message fort et plein d’espoir – traduit en français – concernant le combat de tous contre les addictions et dépressions. Différents numéros d’aide sont partagés à la fin de la vidéo. Le groupe enchaîne ensuite les balades, en commençant par A Reason To Fight. David prend à nouveau le micro pour faire un discours des plus émouvants dans lequel il explique sa lassitude de perdre les gens qu’il aime à cause de toutes ces addictions et dépressions. Il mentionne alors Chester Bennington ou encore Chris Cornell. David demande alors à toutes les personnes présentes dans la salle qui luttent contre leurs démons de lever la main. Presque toutes les mains se lèvent. “Regardez autour de vous, vous n’êtes pas seul.”

Les balades reprennent avec Hold On to Memories puis The Sound Of Silence, chantée en même temps par la salle.

Après cette séquence émotion, Disturbed compte bien réveiller à nouveau le public avec Indestructible et Inside The Fire. Avant de continuer, David interpelle un père et sa fille et les invite à monter sur scène puis s’asseoir devant la batterie pour profiter du prochain morceau : The Light. Le chanteur nous demande d’allumer le flash de nos smartphones et d’illuminer la salle avec à chaque fois que sera prononcé “The Light” dans la chanson.

Le concert se termine sur Stricken suivi de Down With The Sickness. Le temps a filé au rythme de nos émotions. Avant de quitter la scène, David hurle alors à plusieurs reprises “WE ARE” avec pour réponse de la part du public “DISTURBED !”. L’ambiance était folle, la foule est comblée. Nous regretterons peut-être l’absence de pyrotechnie présente dans d’autres dates de la tournée, même si – malgré cela – nous sommes ressortis de la salle ravis.



Setlist:

1. Are You Ready
2. Prayer
3. Vengeful One
4. The Animal
5. Stupify
6. Voices
7. Land Of Confusion
8. Ten Thousand Fists
9. The Game
10. No More
11. Reason To Fight
12. Hold On To Memories
13. Sound Of Silence
14. Indestructible
15. Inside The Fire
16. The Light
17. Stricken
18. Down With The Sickness

 

Leave a reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui sommes nous

Une équipe animée par une passion commune des ambiances live, collant au plus près de l’actualité musicale. Among The Living vous fait (re)vivre des moments forts à travers ses articles. Enjoy !

Nous suivre

Nous contacter

Among The Living © 2019